Une présentatrice américaine et chasseuse professionnelle est actuellement sujette à la colère du monde entier après avoir posté une photo d’elle aux côtés d’un lion qu’elle venait d’abattre en Afrique du Sud. Plusieurs pétitions à son encontre circulent et rassemblent des dizaines de milliers de signatures provenant du monde entier. Les détails. 

© Compte twitter de Melissa Bachman.

[Pour signer la pétition citée dans l'article, cliquez ici.]

Une présentatrice américaine dans la fosse aux lions. Melissa Bachman, présentatrice américaine d’une émission de chasse diffusée sur la chaîne The Pursuit Channel, déchaîne actuellement les passions et la fureur de l’Internet. En cause ? Une photo postée de son compte Twitter, où celle-ci apparaît fièrement, fusil de précision à la main, agenouillée sur le cadavre d’un lion qu’elle vient d’abattre. Ce cliché est le fruit d’un safari réalisé en Afrique du Sud, probablement lors d’un des tournages de son émission, le Winchester Deadly Passion ("La passion de tuer au Winchester", ce fusil d’assaut britannique bien connu).

Entre indignation et pétitions

Ce cliché, légendé d’un "quelle chasse !" insouciant, a aussitôt déclenché la colère des internautes du monde entier, qui n’ont pas tardé à montrer les griffes. Indignés par l’acte, plus de 470 000 d’entre eux ont déjà signé une pétition, via le site Change.org, réclamant l’interdiction d’accès à la femme sur le territoire d’Afrique du Sud. Bien que la chasse au lion soit légal dans le pays, les auteurs de la missive dénoncent "l’absolue contradiction de cet acte à la culture de conservation des espèces dont les africains sont fiers". Par ailleurs, une autre pétition, ayant déjà réuni près de 52 000 signatures, réclame à la chaîne The Pursuit Channel de purement et simplement déprogrammer l’émission de la chasseresse, invoquant que "la chasse aux trophées est méprisable et va à l’encontre de tous les efforts pour la protection". L’intéressée n’a à ce jour pas réagit sur son compte Twitter, et continue de poster des clichés exhibant fièrement ses proies.

Le lion, une espèce vulnérable

Publicité
Le lion est classifié parmi les espèces au stade de conservation vulnérable au sein de la Liste Rouge de l’UICN, l’Union International pour la Conservation de la Nature. Par ailleurs, au fil du temps, sont territoire, recouvrant la quasi-totalité du continent africain, s’est considérablement amoindri, n’étant désormais plus constitué que de minuscules zones éparses. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :