Revue du web
L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine arrive dans les locaux de l'office anticorruption de la police judiciaire (Oclciff) à Nanterre, près de Paris, le 17 novembre 2016
Avec AFP : Une
Après ses nouvelles déclarations fracassantes, l'intermédiaire franco-libanais Ziad Takieddine est venu jeudi "confirmer" aux enquêteurs ses accusations de financement libyen de la campagne présidentielle victorieuse de Nicolas Sarkozy en 2007.
Publicité