Dimanche soir, une petite fille de 2 ans et demi a été retrouvée carbonisée au domicile familial, en Belgique. La mère a été transportée à l’hôpital.

A Eppegem, en Belgique, le corps d’une fillette âgée de 2 ans et demi a été retrouvé carbonisé au domicile familial, dimanche soir. Les secours ont été alertés par les voisins, qui ont aperçu une fumée noire étrange sortant du garage. C'est la mère, agée de 27 ans, qui est soupçonnée d'avoir tué son enfant sur le barbecue. Le parquet a expliqué à 7sur7 : "Nous ne pouvons pas donner plus d'informations. Demain matin, on devrait déjà en savoir plus sur les circonstances de la mort".

La mère souffre d’une grave dépression suite à sa rupture avec son mari

D’origine africaine, la mère souffre d’une grave dépression depuis sa séparation avec son mari. Plusieurs témoins, dont son frère, ont d’ailleurs confié au site d’informations que la jeune femme voulait mettre fin à ses jours. Elle a été transportée à l’hôpital et selon les premiers résultats des analyses, elle aurait été intoxiquée au monoxyde de carbone (C.O).

Publicité
Jef Vermassen, criminologue, a confié au site Belge HLN : "Une femme qui tue son enfant, c'est tellement contre nature que cela ne peut découler que de deux choses: la dépression ou la vengeance. Et quand une mère parvient à brûler son enfant en plus de le tuer, c'est forcément qu'elle est dépressive et qu'elle souffre sans doute de troubles mentaux".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité