Comme chaque année depuis 15 ans, des centaines de personnes participent au traditionnel  "Bain des givrés" dans la mer du Nord pour commencer la nouvelle année. Jeudi, ils étaient plus de 400 téméraires sur la plage de Malo-les-Bains à Dunkerque (Nord).

Une tradition locale qui remonte au 1er janvier 2000

© AFP

Edith, 70 ans, a réussi à convaincre son époux et ses copines de participer au célèbre "Bain des givrés" dunkerquois. "On y est allées à six, pour fêter nos 70 ans, on est toutes de 1944", a raconté la septuagénaire, pleine d’entrain, à l’AFP. 400 autres téméraires les ont rejoins pour se lancer, sous un pâle soleil d’hiver à midi pile, à l’assaut de la mer du Nord sur la plage de Malo-les-Bains à Dunkerque.

Le premier bain des "givrés" - car oui il faut bien l’admettre, il faut être doté d’un sacré courage pour se jeter à l’eau en plein hiver ! – remonte au 1er janvier 2000. Organisé entre autres par Michel Fayens, il avait à l’époque réuni 80 personnes. "On voulait faire quelque chose sans argent et populaire pour le passage à l'an 2000" a rapporté l’organisateur, nostalgique. Aujourd’hui la tradition locale semble très loin de se perdre au vu du nombre, de plus en plus conséquent, de participants chaque année.

Jeudi, chaque participant a été récompensé par une bouée canard en plastique, un bol de soupe à l’oignon et un "Certificat de taux de pénétration dans la mer du Nord", de quoi motiver les moins téméraires d’entre nous pour l’an prochain !

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité