Vidéos Argent/Bourse
Les mouvements obligataires sont généralement modestes, à l'approche du référendum britannique sur le "Brexit". L'emprunt à 10 ans allemand (Bund), qui constitue l'emprunt phare de l'Allemagne et la référence sur le marché de la dette des États, a basculé mardi en territoire négatif pour la première fois de son histoire. "Il n'y a pas grand-chose à acheter et assez peu de volumes échangés" sur les marchés obligataires, a constaté Axel Botte. "Tout le monde se prémunit contre le risque imminent d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne", a-t-il ajouté. - Avec: Axel Botte, stratégiste obligataire chez Natixis AM. - Intégrale Bourse, du mardi 14 juin 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Publicité