La ville suédoise de Göteborg a décidé d’expérimenter la semaine de 30 heures de travail au lieu de 36 heures actuellement. Ce virage a pour objectif de créer des emplois mais également d’améliorer la productivité des travailleurs avec seulement six heures de travail quotidien.

©Fotopedia

Début avril, le maire-adjoint de la ville de Göteborg (Suède), Mats Pilhem, avait annoncé que la ville expérimenterait la semaine à 30 heures de travail contre 36 heures actuellement en vigueur. Une expérience sera menée à partir de deux secteurs de l’administration de la ville aux missions similaires. L’un travaillera six heures par jour, l’autre sept. "Tous les employés seront payés pareil", a annoncé l’édile de la ville au journal local The Local.

A lire aussi  : L'UMP a voté : les 35 heures c’est fini

Objectif : améliorer la productivité

Si une telle réforme permettrait de créer des emplois supplémentaires, sous le signe du partage du travail déjà existant, le tout reste limité pour le moment aux agents de la municipalité de Göteborg. L’objectif premier de cette initiative réside dans l’amélioration de la productivité et des conditions de travail, assure Mats Pilhem. "A la fin, nous comparerons les deux et nous verrons ce qui diffère. Nous espérons que les employés prendront moins de congés maladie et se sentiront mieux psychologiquement et physiquement après des journées de travail raccourcies", a-t-il déclaré, confiant. La réforme, si adoptée au Parlement, sera généralisée à la fonction publique dans un premier temps, puis dans le secteur privé sous la forme du volontariat. En attendant, le maire compte se donner au moins deux ans pour pouvoir tirer tous les enseignements de ce projet.

Publicité
Selon de nombreuses études sur le sujet, plus le temps de travail est élevé plus la productivité est basse. Alors que le temps hebdomadaire de travail est, pour le moment de 36,5 heures, la France est en moyenne à 38 heures de travail par semaine et ce, malgré les 35 heures (Chiffres de l'OCDE).

Avec cette réduction du temps de travail, certains Suédois pourront envisager leur vie de famille sous un nouveau jour :