Le Premier ministre, Manuel Valls, a écarté mardi soir l’idée d’une nouvelle réforme des retraites, après les propos tenus plus tôt dans la journée par le ministre du Travail, François Rebsamen, qui assurait que le gouvernement allongerait, si nécessaire, la durée de cotisation. 

Nouveau couac au gouvernement. Le Premier ministre, Manuel Valls, a rejeté mardi soir l’idée d’une nouvelle réforme des retraites après les déclarations de son ministre du Travail, François Rebsamen, sur un possible allongement de la durée de cotisation. "S'il faut, progressivement, c'est d'ailleurs prévu dans la loi Ayrault, allonger la durée de cotisation, et bien nous le ferons puisqu'il est normal que quand l'espérance de vie s'allonge, on allonge proportionnellement les durées de cotisation", avait déclaré mardi François Rebsamen sur France 3.

Des déclarations qui ont rapidement fait réagir du côté de Matignon, où l’on assure qu’il n’y aura pas de nouvelle réforme d’ici la fin du mandat de François Hollande. "Il n'est pas question de mettre en chantier, de mettre en route, d'engager une nouvelle réforme des retraites, ou une évolution de la durée de cotisation, ou de quel qu'autre paramètre des retraites que ce soit (…) On sort d'une réforme des retraites qui a été votée il y a moins d'un an, qui assure un retour à l'équilibre du régime des retraites à l'horizon 2025 et le maintien de cet équilibre jusqu'à 2060. Donc, il n'y a ni la volonté ni le besoin d'une nouvelle réforme des retraites, tout cela s'enflamme à partir de rien", a indiqué en retour un conseiller de Manuel Valls, mardi soir.

Travailler deux années supplémentaires ? 

Publicité
Le ministre du Travail a par la suite tenté de déminer le dossier, assurant qu’il ne faisait référence qu’à la réforme Ayrault, qui prévoit un allongement de la durée de cotisation jusqu’à 43 ans d’ici 2035. Dans un rapport révélé lundi, la Cour des comptes préconisait de travailler deux années supplémentaires avant le départ à la retraite pour faire face à la dégradation financière depuis 2009. L'âge légal est actuellement de 60 ans et passera à 62 ans dès 2017.

En vidéo sur le même thème - Réforme des retraites : l'inquiétude des retraités 

En imagesClassement : les meilleures destinations pour prendre sa retraite à l'étranger

Le Maroc : 67,65/100

Le site Retraite-etranger.fr a réalisé le palmarès des meilleures destinations pour passer sa retraite à l'étranger selon 8 critères : le coût de la vie, la valeur de l'immobilier, le climat/l'environnement, la culture/les loisirs, les soins médicaux, la sécurité/la stabilité, la facilité d'intégration, et les infrastructures... Au final, avec une ...

La Thaïlande : 67,50/100

L'Ile Maurice : 67,40/100

La Tunisie : 67,05/100

Le Portugal : 66,85/100

Bali : 66,65/100

L'Espagne : 66,45/100

La République Dominicaine : 65,55/100

Le Sénégal : 64,45/100

L'Italie : 63,70/100

Autres diaporamas

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité