Un nouveau rapport du Conseil d'Orientation des Retraites met en lumière l'implication de l'Etat dans le financement de la retraite des fonctionnaires. Une implication qu'il ne met pas pour les salariés du privé. Plus de détails avec Planet.fr.

Le Conseil d'Orientation des Retraites (COR) vient de sortir un nouveau rapport relatif au financement des différents régimes de retraites en France, que Le Figaro a pu se procurer. Il pointe notamment du doigt le déséquilibre important dont le régime des fonctionnaires souffre, et indique que seulement environ un quart des retraites des fonctionnaires peuvent être financées par les cotisations, alors que 82,9% des retraites peuvent l'être dans le privé.

C'est ce problème de financement qui pousse l'Etat à subventionner à hauteur de 73% les retraites des fonctionnaires. Ces subventions pèsent lourd dans le budget de l'Etat puisque cela représente 37,3 milliards d'euros... Et la réforme des retraites prévues par le gouvernement ne vise pas à changer cette situation. Mais rappelons que ce déséquilibre de financement est aussi lié à une politique massive de départs à la retraite non remplacés pour les fonctionaires.

 

11% des retraites du privé financés par des taxes

Le rapport montre également que le régime de retraite des fonctionnaires apporte plus de bénéfices, puisque le "dispositif de solidarité" équivaut à 27,9% des pensions, pour seulement 16,2% pour les salariés du secteur privé.

 

Publicité
Si le régime du privé ne profite pas de subventions de l'Etat, rappelons cependant que certaines taxes lui sont directement reversées. Selon le Conseil d'Orientation des Retraites, ces taxes permettraient de financer les pensions de retraite du régime privé à hauteur de 11%.

Sur le même thème, en vidéo : Combien rapporte vraiment le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux ?