Base du calcul de la retraite, le relevé de carrière peut comporter des oublis ou des erreurs qu'il faut régulariser. Voici comment procéder.

Publicité
Les "trimestres" d'assurance vieillesse sont précieux. Une bonne raison pour éviter d'en laisser passer à la trappe. Pour s'en assurer, une seule solution : vérifier que votre caisse de retraite a bien reporté, sur votre compte, toutes vos activités professionnelles et les périodes assimilées génératrices de trimestres (par exemple : congé maternité). Pour cela, étudiez votre relevé de carrière ou votre relevé de situation individuelle (reçu d'ici fin 2007 par les assurés nés en 1957). Si vous avez toujours travaillé chez le même employeur, il y a peu de risques d'oublis. En revanche, si votre vie professionnelle a été mouvementée, vous devez être vigilant : changements fréquents d'employeurs, travail à l'étranger, arrêts maladie, périodes de chômage peuvent créer des anomalies.

Retraite : erreurs, oublis, comment les réparer ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité