Tout le monde le sait : pour espérer bénéficier d'une retraite à taux plein, il faut avoir cotisé tout au long de sa vie. Ce que l'on sait moins, c'est que certaines situations, parfois méconnues, peuvent donner droit à des trimestres supplémentaires et... gratuitement ! Revue de détail.  

1 - Des trimestres supplémentaires par enfant

La plupart des régimes de retraite accordent des trimestres supplémentaires aux femmes ayant eu ou élevé au moins un enfant.

Publicité
Il est possible, par exemple, d'obtenir jusqu'à 8 trimestres de majoration par enfant dans le secteur privé. Une majoration de 4 trimestres est attribuée à la mère assurée sociale pour chacun de ses enfants, au titre de l'incidence de la maternité sur sa vie professionnelle. Et, depuis 2010, 4 autres trimestres peuvent être demandés pour son éducation pendant les 4 années suivant sa naissance ou son adoption. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément à la mère.

Elle peut être attribuée ou partagée avec le père. La décision devant intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant. A défaut, l'attribution va à la mère.

Publicité