Elle devrait changer la donne de manière drastique pour tous les futurs retraités, la réforme des retraites envisage de fusionner les 37 régimes en place en un seul et unique. Dans quel but ?

Des droits alignés pour chaque euro cotisé

Chose promise, chose… presque due. Avec sa réforme des retraites, Emmanuel Macron souhaite que tous les Français disposent, dans les années à venir, des mêmes droits une fois leur retraite venue et ce, quels que soient leurs statuts et leurs parcours professionnels. Ainsi a-t-il prévu de modifier le système en profondeur. 

Publicité
Parmi ses mesures phares, la réforme prévoit un alignement des droits pour les futurs retraités. Ce qui, concrètement implique que "chaque euro cotisé" donnera "lieu aux mêmes droits à la retraite". De fait, la France dénombre aujourd’hui 37 régimes différents qui dépendent du statut professionnel de l’actif. Salariés du secteur privé, fonctionnaires, travailleurs indépendants, agriculteurs, marins, artistes, auteurs, clercs de notaires… Chaque catégorie de travailleurs possède ses propres règles de cotisations avec des taux qui varient d’un régime à l’autre. A cela, s’ajoute le fait que les formules de calcul des pensions divergent entre les différents statuts professionnels. C’est ainsi que les retraites de base des salariés du privé sont calculées sur la moyenne des 25 meilleures années de rémunération tandis que celles des fonctionnaires sont, de leurs côtés, fondées sur la moyenne des six derniers mois. D’où le fait qu’Emmanuel Macron aspire à les uniformiser.