En plein cœur des discussions sur la réforme des retraites, une étude fait le point sur ce que coûte exactement les retraités des régimes spéciaux aux contribuables. Un rapport édifiant...

Le régime de la SCNF : 3, 26 milliards d'euros par an

L'association Sauvegarde Retraites a publié une nouvelle étude relative au coût des régimes spéciaux pour le contribuables. Et c'est par le biais de trois voies que ces régimes récupèrent de l'argent... Tout d'abord, les subventions que l'Etat verse directement, puis les contributions des autres régimes (une solidarité au titre de la compensation démographique), et enfin, certains impôts et taxe directement attribués à ces régimes

 

Ces régimes, qui ont refusé de rentrer dans le régime général de la sécurité sociale créé en 1945, reçoivent donc tous les ans 9,76 milliards d'euros des contribuables, pour 1,6 million d'affiliés. L'étude écarte en revanche les régimes des fonctionnaires à l'équilibre grâce aux collectivités qui les rémunèrent, et celui particulier de l'Alsace et de la Lorraine.

 

Selon les chiffres de l'étude, c'est le régime de la SNCF, avec 433 061 affiliés, qui coûte le plus cher aux contribuables avec 3,26 milliards d'euros (3,21 milliards de l'Etat, 49,3 millions des autres régimes, et 2,4 millions des impôts et taxes).

Publicité