Le projet de loi sur la réforme des retraites, qui sera examiné en octobre à l’Assemblée, est à l’ordre du jour du Conseil des ministres de ce mercredi. Principale mesure prévue par le texte : l’allongement de la durée des cotisations.

Le texte sera sur le bureau de l’Assemblée dès le 7 octobre prochain, mais en attendant il est présenté ce mercredi en Conseil des ministres. Le projet de loi de réforme sur les retraites, que le gouvernement qualifie d’ « ambitieuse, courageuse et juste », prévoit notamment l’augmentation de la durée de cotisations pour les salariés. Cet allongement sera progressif, passant à 43 ans d’ici 2035. Il faudra donc avoir cotisé 172 trimestres pour toucher une retraite à taux plein. L’âge légal de départ à la retraite lui, aujourd’hui fixé à 62 ans, n’avait pas été repoussé.

Objectif : économiser 7,6 milliardsAutre mesure retenue par le gouvernement, en accord avec les partenaires sociaux, la hausse des cotisations sociales. Dès 2014, elles devraient ainsi augmenter de 0,15%, puis de 0,05% par an. Egalement mis à contribution, les retraités verront désormais leur pension revalorisée au 1er octobre et non plus au 1er avril. Une mesure qui ne concerne toutefois pas « les petites retraites ».

Publicité
La pénibilité au travail prise en compteNouveauté du projet de réforme : la création d’un compte pénibilité. Il sera crédité de 100 points maximum (1 trimestre = 1 point) et permettra à ses bénéficiaires de pouvoir partir plus tôt à la retraite. L’objectif du gouvernement : économiser 7,6 milliards d’euros d’ici 2020 pour combler le déficit du régime général.

Publicité