L'Assemblée nationale a définitivement adopté la réforme des retraite ce mercredi, avec les modifications du système de financement des retraites prévues par le gouvernement. Planet.fr vous propose de découvrir ce que cela va changer concrètement pour vous.

C'est ce mercredi que l'Assemblée nationale a définitivement adopté la réforme des retraites. Alors que lors de son passage au Sénat, elle n'avait pas accepté, l'Assemblée a tout de même voté le texte. Le groupe PS et celui des radicaux de gauche ont voté pour la réforme, l'UMP, l'UDI et le Front de gauche contre. De leur côté, les écologistes se sont abstenus.

 

Les grandes mesures phares de la réforme ont donc été adoptées. Ainsi, la durée de cotisation dans le privé et dans le public va progressivement augmenter jusqu'à 43 ans d'ici 2035 et les cotisations salariales et patronales devraient augmenter de 0,3 point en 4 ans.

 

Un compte personnel de prévention de la pénibilitéCette réforme du système de retraite, qui n'atteint pas les régimes spéciaux et l'âge légal de départ à 62 ans, va également créer dès 2015 un compte personnel de prévention de la pénibilité afin que les personnes travaillant dans ces conditions profitent d'un baisse de la durée de cotisation avec malgré tout une retraite à taux plein.

 

Publicité
Les seules personnes qui pourront donc encore partir à la retraite après 40 ans de cotisation seront donc les personnes nées en 1948 ou avant, à partir de 60 ans, et de 65 ans pour un taux plein. Ceux nés en 1949 pourront partir à partir de 60 ans et de 65 ans pour le taux plein dès 40,25 ans de cotisation... Ainsi de suite jusqu'à atteindre, pour les personnes nées en 1973, une durée de cotisation de 43 ans, et un départ à la retraite à 62 ans pour l'âge légal, et à 67 ans pour une retraite à taux plein.

Publicité