Le rapport 2013 de la l’Autorité des marchés financiers révèle le montant du salaire moyen des dirigeants des sociétés françaises cotées en bourse. L’AMF distribue aussi aux entreprises les bons et les mauvais points en termes de gouvernance, et note une amélioration des pratiques.

Le salaire des grands dirigeants français est toujours  une question sujette à caution. Combien gagnent les patrons des entreprises françaises cotées en bourse ? Dans son rapport 2013, qui a passé au crible pas moins de 60 sociétés, l’Autorité des marchés financiers (AMF) révèle que le salaire moyen touché par les dirigeants s’élève à 1,9 millions d’euros en moyenne. Mais les disparités sont importantes, le montant des rémunérations s’échelonnant entre 200 000 euros et 4,8 millions d’euros.

Des entreprises françaises meilleures élèvesL’AMF en profite également pour distribuer les bons et les mauvais points en termes de  rémunérations et de gouvernement des entreprises. Après avoir, en 2012, dénoncé nominativement les mauvais élèves en la matière, le gendarmes du marché boursier note cette année une amélioration dans les pratiques des sociétés. La plupart respectent ainsi les règles qui imposent que les rémunérations respectent un certain équilibre entre la part fixe et la part variable, cette dernière devant être soumise à la réalisation d’objectifs.

Publicité
Les femmes de plus en plus présentesAutre bon point : le président et le DG sont, de plus en plus souvent, une seule et même personne. C’est le cas dans 60% des grandes sociétés françaises. L’Autorité des marchés financiers salue également la progression de la féminisation et de l’internationalisation des conseils d’administration, où les femmes représentent désormais environ un quart des effectifs, contre 10% il y a trois ans.
Publicité