Une nouvelle étude montre qu’une femme mettant une photo avec décolleté sur son CV aura trois à quatre fois plus de chances d’être contactée. Explications.  

Les clichés sexistes perdurent, à en croire une étude réalisée par un doctorant en sciences de gestion de la Sorbonne. Sevag Kertechian, étudiant, a révélé il y a quelques jours les résultats de son étude : une femme portant un décolleté sur la photo jointe à son CV aura beaucoup plus de chances de décrocher un entretien.

Pour en arriver à ce constat, le doctorant a envoyé deux CV différents, avec la même jeune femme mais à la différence qu’apparaît un décolleté plongeant sur l’une des photos. Et le résultat est en effet sans appel : "pour les offres d'emploi de vendeuse, la candidate avec le décolleté a reçu 62 propositions d'entretien de plus que l'autre candidate. Pour ceux dans la comptabilité, 68 propositions supplémentaires", rapporte le Huffington Post, qui relaie l’étude.

Des résultats "choquants" mais "pas surprenants"

"Un décolleté peut significativement influencer le choix des recruteurs, même pour des postes dans la comptabilité, (…) Ces résultats sont assez choquants et négatifs mais pas surprenants, ils montrent qu'il nous faut mener plus de recherches sur ce sujet", explique le chercheur, repris par le site d’information.

Publicité
Ces chiffres montrent que la lutte pour l’égalité n’est pas encore gagnée. L’apparence physique est d’ailleurs un facteur de discrimination à l’embauche en France, tout comme le sexe du candidat, son origine ou encore son attirance sexuelle.
Publicité