Un document du Pôle emploi propose de renforcer ses équipes de 200 personnes pour mieux contrôler les demandeurs d’emploi. Explications.  

Pôle emploi propose d’affecter 200 postes aux équipes de contrôle des demandeurs d’emploi, selon un document transmis aux syndicats et consulté mercredi par l’AFP. Ces postes seront répartis par région selon le nombre de demandeurs d’emploi : de deux postes équivalent temps plein dans le Limousin, en Corse ou en Guadeloupe à 33 postes en Île-de-France.

Toujours selon le document, "tous les demandeurs d'emploi sont susceptibles d'être contrôlés", et cela de manière "ciblée", "aléatoire" ou après un signalement. Ces derniers en seront préalablement informés.

Aucun objectif en termes de contrôles ou radiations

Le contrôle débutera par l'examen du dossier du demandeur d'emploi. Si une "insuffisance de recherche d'emploi" est soupçonnée, le chômeur sera alors interrogé par questionnaire, puis par téléphone. Et "si le doute persiste", un face-à-face sera organisé.

Publicité
Le document n'est "assorti d'aucun objectif en termes de nombre de contrôles et/ou nombre de radiations". 13 409 personnes ont été radiées en 2013 pour "insuffisance de recherche d'emploi", soit 2,5% des radiations totales.

Le projet doit faire l’objet d’une délibération le 20 mai. 

En vidéo sur le même thème : L’Unédic pessimiste sur l’évolution du chômage en 2015