Une demandeuse d'emploi a été plutôt surprise lorsqu'elle a reçu une échelonnement de remboursement s'étalant sur une durée de plusieurs millénaires. Qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête du Pôle Emploi ? 

Le Pôle Emploi rencontre de vrais problèmes à cause de versements de trop perçus à répétition. Début 2013, c'est 300 millions d'euros qui manquaient toujours à l'appel en attente de remboursement. C'est peut-être ce qui a fait tourner la tête de l'organisme et lui a fait envoyer une lettre insolite à une demandeuse d'emploi.

Selon Ouest-France, une jeune femme se serait retrouvée plutôt déconvenue devant une requête étrange du Pôle Emploi. Cette femme, originaire de Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, aurait été créditée d'un trop perçu de 2 648 euros qu'on lui aurait ensuite demandé de rembourser.

"Nous avons décidé de récupérer cette somme par retenues de 0,01 euros par mois"Le 17 avril, elle aurait reçu un courrier lui annonçant que son remboursement s'échelonnerait sur une période de 22 000 ans pour la somme d'un centime par mois. " Vous avez souhaité bénéficier de délai pour rembourser la somme de 2 648,59 euros que vous avez perçue à tort. Après examen de votre dossier, nous avons décidé de récupérer cette somme par retenues de 0,01 euros par mois jusqu'à extinction de votre dette."

Publicité
D'après Rose Marie Péchallat de l'association Recours Radiation, cette demandeuse d'emploi ne serait pas d'accord avec ce remboursement puisque la dette daterait depuis plus de trois ans auparavant. D'après elle, ce délai appellerait à prescription de la dette.

 

©AFP