Si les chiffres avaient baissé depuis l’arrivée du gouvernement socialiste au pouvoir en 2012, le nombre de fonctionnaires devrait repartir à la hausse en 2016, avec une création nette de plus de 8000 postes.  

Un document prévu pour l’examen de l’orientation budgétaire jeudi au Parlement prévoit notamment la création nette d’environ 8300 postes de fonctionnaires en 2016. Un vrai changement puisque les effectifs avaient largement diminué depuis l’arrivée des socialistes au pouvoir en 2016.

"Par comparaison, plus de 2500 avaient été supprimés l'an passé après plus de 7000 en 2013. La différence en 2015 tient au seul ministère de la Défense, qui bénéficiera de 2300 créations nettes de postes", rappelle Le Figaro, qui relaie le document du gouvernement.

Le ministère de l’Education prioritaire

La lecture du texte est également l’occasion d’en savoir plus sur les budgets prévus pour les ministères l’année prochaine, avec des crédits qui devraient être stabilisés à 203 milliards d’euros au total.

Les crédits du ministère de l’Education seront prioritaires, avec une enveloppe prévue de 518 millions d’euros supplémentaires. Le ministère de la Jeunesse et des Sports obtiendra également 142 millions supplémentaires sur son budget, le ministère de l’Intérieur +117 millions d’euros et les Affaires étrangères +103 millions d’euros.

Publicité
D’autres ministères devront au contraire faire des efforts. C’est le cas du ministère des Finances, avec des baisses de 2548 de ses effectifs et une diminution de 550 millions d’euros de budget. Le Logement lui aussi aura 296 millions d’euros en moins.

En vidéo sur le même thème : Il manque 50 000 fonctionnaires en France