Les petites pensions de retraites, inférieures à 1 200 euros, pourraient bien ne pas être revalorisées le 1er octobre prochain, en raison de problèmes juridiques et techniques. Tous les détails avec Planet.fr.

Au début de l'été dernier, le gouvernement avait déjà annoncé que la revalorisation des petites pensions de retraite serait peut-être soumise à des problèmes "techniques" qui entraineraient un retard, mais que "tout retard sera compensé". Cela semblerait bien être le cas ! A cause de retards juridiques et de problèmes techniques, les petites pensions inférieures à 1 200 euros pourraient ne pas être revalorisées au 1er octobre prochain, comme prévu.

En effet, pour revaloriser ces pensions, le gouvernement mise sur le répertoire des échanges inter-régimes de retraites, EIRR. Il est déjà employé dans le cadre de la majoration des pensions de réversions, ou pour le minimum contributif. Problème : il faudrait là l'utiliser à grande échelle, pour toutes les petites pensions inférieures à 1 200 euros. C'est la cause de certains problèmes techniques.

Une revalorisation effective au mieux en novembreLa Cnav décidera du montant des retraites, et précisera les différentes revalorisation aux autres régimes. Mais pour que tout cela soit mis en place, il faut un décret... Or il n'a pas été transmis pour le moment.

Pour le retraites supérieures à 1 200 euros, pas de revalorisation jusqu'en octobre 2015 en revanche, ce qui permettra à l'Etat d'aconomiser 1,3 milliards d'euros. On estime à 8 millions de personnes le nombre de retraités qui ne verront pas de revalorisation de leur pension, et qui participeront donc à un effort de 11 euros chacun par mois.

Publicité
Pour les autres, même si les petites pensions sont bien revalorisées le 1er octobre prochain, la mesure ne prendra effet qu'en novembre. Le Parisien explique ainsi que "les retraites sont versées à date échue".