Siroter un café autour du distributeur automatique est un véritable rite dans les entreprises, aller fumer sa cigarette sur le trottoir ou dans un local approprié une obligation depuis la loi Evin.... Mais comment sont réglementés ces moments où l’on ne travaille pas vraiment ? Peut-on vous les interdire ? Quels sont vos droits ?

1 – La pause cigarette tolérée

La situation : vous vous absentez régulièrement de votre poste pour aller en "griller" une.

Vos droits : depuis l'interdiction de fumer dans les lieux publics, la pause cigarette est en général tolérée par la plupart des entreprises, la loi n'encadrant pas ce genre d'absence dans la journée de travail. Cette pause est cependant considérée comme un "usage" et votre employeur peut à tout moment revenir dessus.

Publicité
Restez disponible : ce n'est pas un "vrai" temps de pause. Vous devez demeurer à la disposition de l'entreprise. En cas de désorganisation du service (en grande distribution, lors d'un service en restauration, en usine sur une chaîne de montage...), votre employeur peut réglementer ces pauses (pas plus d'une par ½ journée par exemple), voire les interdire. Vous n'aurez alors le droit de vous absenter que pendant votre pause déjeuner ou effective (une pause de 20 min pour 6h de travail).

De la même manière, la pause café entre collègues n'est souvent pas décomptée car vous pouvez être amené à l'interrompre pour reprendre votre travail.

Publicité