Christian Bourreau, président de l'Union Française des Retraités Régime Général, rejette l'idée selon laquelle les retraités sont riches.

Non, les retraités ne sont pas des nantis

Les retraités sont à l'image des autres membres de la population : certains sont mieux pourvus que d'autres. Pour autant, cela n'en fait pas une catégorie de nantis.

La pension moyenne, tous régimes confondus, est de 1100 à 1200 € par mois selon les sources. Les retraités sont près d'un million à vivre sous le seuil de pauvreté (908 € par mois en 2007) et 600 000 d'entre eux, essentiellement des femmes, sont concernés par l'ASPA (ex minimum retraite) de 708,95 € par mois.

Au moment du départ en retraite, le revenu connaît une chute et celle-ci est d'autant plus brutale que le revenu était élevé. Elle varie de 20 à 50 %. Par la suite, les pensions évoluent, au mieux, avec l'inflation alors que les rémunérations moyennes évoluent, elles, avec la croissance. Si le pouvoir d'achat des retraités est donc en principe maintenu à la valeur qu'il avait au moment du départ en retraite, il perd, année après année, du terrain par rapport à celui de l'ensemble de la population.

Publicité
Les retraités bénéficient de la solidarité des actifs. Ils la pratiquent vis-à-vis de leurs enfants qui subissent la crise et, souvent vis-à-vis de leurs propres parents. Ils participent, à la mesure de leur faculté contributive, à la solidarité nationale, mais refusent d'être discriminés.

''Christian Bourreau, président de l'Union Française des Retraités Régime Général''

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité