Ils travaillent au sein des ministères auprès des membres du gouvernement. Mais leur salaire reste souvent méconnu... Une annexe au projet de loi de finances 2013 permet aujourd'hui de calculer le salaire moyen des ces conseillers ministériels. Révélations.

Une annexe au projet de loi de finances 2013 permet pour la première fois de calculer le revenu moyen des membres des cabinets ministériels... Et une chose est sûre, ils ne sont pas tous logés à la même enseigne.

L'annexe donne ainsi les chiffres en euros bruts annuels suivants :- Ministère de l'Intérieur : 122 316 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Budget 121 830 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Redressement productif : 120 267 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Economie : 117 675 euros bruts annuels en moyenne- Services du Premier ministre : 116 322 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Justice : 114 671 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Défense : 110 610 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Fonction publique : 106 657 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Enseignement supérieur : 103 223 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Réforme de l'Etat : 100 822 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Relations avec le Parlement : 100 386 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Commerce et du Tourisme : 93 696 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Culture : 93 190 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Agriculture : 92 868 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Economie numérique : 92 054 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Droit des femmes : 91 677 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Affaires étrangères : 89 544 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Transports : 88 192 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Ville : 88 097 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Affaires européennes : 86 981 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Economie sociale et solidaire : 85 293 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Agroalimentaire : 84 415 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Travail : 84 369 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Formation professionnelle : 83 679 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Commerce extérieur : 82 623 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Personnes handicapées : 80 034 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Ecologie : 79 087 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Réussite éducative : 78 945 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Anciens combattants : 78 259 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Sports : 77 700 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Français de l'étranger : 77 472 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Logement : 76 950 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de l'Education nationale : 73 931 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Affaires sociales : 71 832 euros bruts annuels en moyenne- Ministère des Personnes âgées : 71 731 euros bruts annuels en moyenne- Ministère du Développement : 69 850 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Francophonie : 68 362 euros bruts annuels en moyenne- Ministère de la Famille : 60 606 euros bruts annuels en moyenne

Par ailleurs, il est étonnant de remarquer que certains conseillers ministériels sont mieux rémunérés que les ministres qu'ils encadrent. C'est le cas par exemple pour les trois salaires les plus élevés du ministère de la Défense, dont la moyenne de 12 489 euros nets par mois dépasse le salaire du ministre Jean-Yves Le Drian, fixé à environ 8 500 euros nets par mois.

Publicité
C'est également le cas au quai d'Orsay, où le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius est payé 8 500 euros nets par mois, alors que la moyenne du salaire des trois conseillers les mieux payés du ministère atteint 9 323 euros nets par mois.

Publiez votre commentaire

21 commentaires

Le bilan de tous ces

Portrait de nolit

Le bilan de tous ces "conseils" ; 1800 milliards de déficit. Heureusement qu'ils étaient là.

Votez pour ce commentaire: 

Ils gagnent trop par rapport

Portrait de mag18

La cravate ne sert qu'à rassurer celui qui la porte, de la place qu'il s'octroie dans la société

Ils gagnent trop par rapport aux tâches effectuées et la plupart sont inutiles !

Votez pour ce commentaire: 

exemple frappant du système

Portrait de JCM39

exemple frappant du système copains/coquins !! on trouve là un certain nombre de cabossés de scrutins défavorables,s'auto proclamant souvent "experts "!! Outre la pléthore de bras cassés rodant dans les ministères ( très souvent avec des dossiers sous le bras dans les couloirs ....)on se demande le rôle exact de ces conseillers ? qu'ils soient mandatés pour des missions ponctuel-les peut se concevoir mais etre en poste jusqu'au changement de ministre laisse songeur !! Et le nouveau engage,bien sur ,une autre équipe !! Coût de ces pratiques ? très discret....

Votez pour ce commentaire: 

supprimer le Sénat, diminuer

Portrait de gustave4433

supprimer le Sénat, diminuer le nombre de députés et ministres : voilà la solution au lieu de sucer les retraités et les petits salaires!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

Et après ça j'entend

Portrait de kakou24

kakou24

Et après ça j'entend critiquer les salaires misérables des fonctionnaires moyens qui vont voir leurs primes diminuées grandement l'année prochaine (et déjà cette année), qui n'auront aucune augmentation de salaire pas plus que d'avancement de grade puisque tout est bloqué pendant au moins deux ans, mais de cela personne n'en parle. Au contraire, on les met en exerbe en disant qu'ils sont natis  !!!!! On aura tout vu en France ! ces membres du gouvernement sont pourtant des fonctionnaires ou assimilés ils devraient donc être traités de la même manière ! et parallèllement à ça il y a des militaires qui ne sont mêmes plus payés en ce moment à cause de la crise soit disant, cherchez l'erreur car si ces gens du gouvernement recevaient un peu moins il y aurait certainement de quoi payer ces militaires. De qui se moque t'on ? tout le monde doit donner pour sauver notre pays et aider pour que chacun puisse traverser cette crise sans trop de dégât ni manquer du nécessaire et pas toujours les mêmes. De ça il y en a assez et si le gouvernement ne veut rien faire alors il y aura une révolte. Nous voulons bien aider mais nous ne voulons pas être les seuls.

 

Et puis, bien franchement, pour la plupart ces membres du gouvernement sont des jeunes tout fraîchement sortis des écoles qui ne connaissent pas la vie mais qui viennent donner leur avis, leurs idées idiotes et iréalisables pour relever un pays en crise et bien entendu dans les mesures qu'ils proposent ils "oublient" de s'y inclure. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même !!!! Au lieu de ces jeunes blanc bec, mettez-nous donc des hommes capables, qui ont un savoir, un vécu, une connaissance de la vie et des besoins de chacun et là je suis certaine que tout sera plus équitable et que la France se portera mieux.

 

Cessez donc de faire des projections sur l'avenir ou sur comment renflouer les caisses de l'Etat par des simulations informatiques qui ne font état que des chiffres et ne prennent pas en compte l'humain. Enlevez ces moyens à ces jeunes blanc-bec et ceux-ci ne seront plus capables de rien parce qu'ils n'ont aucun sens de l'Humain et sans ce sens de l'Humain la France est perdue.

Votez pour ce commentaire: 

3209292

Portrait de jacky

jacky66

3209292

Votez pour ce commentaire: 

En période de difficultés il

Portrait de LOeil

En période de difficultés il faut être pragmatique et évité à tout pris les hypocrisies politiiques. C'est un peu fort de nous faire comprendre qu'il faut trouver 30 Millards d'Euros pour tenir les objectifs et permettre de stabiliser notre budget et le cout d'emprunt alors pourquoi tant de ministères ?

Ci-dessous la reprise de l'Etat de fait avec une approbation républicaine lucide et éclairée

 

 

Ministère de l'Intérieur : 122 316 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère du Budget : 121 830 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)

- Ministère du Redressement productif : 120 267 euros bruts annuels en moyenne (C'est à mourir de rire, Ministère inventé pour canaliser les ardeurs de Montebourg et uniquement pour cela. Economie 120267 Euros

- Ministère de l'Economie : 117 675 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Services du Premier ministre : 116 322 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER avec réserve)

- Ministère de la Justice : 114 671 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Défense : 110 610 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)

- Ministère de la Fonction publique : 106 657 euros bruts annuels en moyenne (Ceci dépend directement du Ministère de l'Economie et des Finances, puisque les salaires des fonctionnaires est décidé par Bercy. Lors des réunions pour les ajustements c'est donc directement à Moscovici d'en apporter les décisions. Les syndicats de Fonctionnaires sont là pour faire le reste inutile de dépenser 106 657 Euros)

- Ministère de l'Enseignement supérieur : 103 223 euros bruts annuels en moyenne (Ceci dépend directement du ministère de l'Education sous L'autorité de Vincent Peillion qui peut ouvrir des cellules consacrées, Ce ministère n'est pas utile en temps de crise)

- Ministère de la Réforme de l'Etat : 100 822 euros bruts annuels en moyenne (On est en plein rêve....  dependance directe de Bercy et du Budget)

- Ministère des Relations avec le Parlement : 100 386 euros bruts annuels en moyenne (Parce que les Ministre ont besoin d'un Ministre pour échanger avec les parlementaires ? C'est ahurissant ! Ils se voient tous les jours, le Perchoir est là pour entretenir la bonne relation entre le gouvernement et les parlementaires.)

- Ministère du Commerce et du Tourisme : 93 696 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Culture : 93 190 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de l'Agriculture : 92 868 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de l'Economie numérique : 92 054 euros bruts annuels en moyenne (L'Etat n'a pas un rôle d'institution à jouer ici, cela ne peut faire que des " déroutes " " fausses routes " car l'économie Numérique sait Elle même ce qui est bon pour Elle. Ensuite cette Economie tombe sous les règles de nos lois, elles dépendent directement de Bercy. Ce ministère ne sert donc à rien en temps de crise)

- Ministère du Droit des femmes : 91 677 euros bruts annuels en moyenne (Les associations sont là pour jouer ce rôle, ici encore le législateur d'une part, et le parlement d'autre part ont ce rôle, un ministère n'a de justification que dans le salaire qui est donné au ministre concerné. Il s'agit de complaisance et d'abus de biens sociaux (propriété du peuple))

- Ministère des Affaires étrangères : 89 544 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Transports : 88 192 euros bruts annuels en moyenne (Le ministère des finances et de l'économie, le ministère de l'intérieur sont à même de pouvoir gérer trois pöles que sont les airs et le ferroviaire et les autoroutes, le reste est sous controle des collectivités locales la crise et la recession étant, ce ministère n'a pas lieu d'être.)

- Ministère de la Ville : 88 097 euros bruts annuels en moyenne (Le premier avait été Bernard Tapie on a vu ce que cela a donné, les Villes sont animés par les Mairies et par les associations locales, en quoi ceci regarde l'Etat ? Humm ? !)

- Ministère des Affaires européennes : 86 981 euros bruts annuels en moyenne (C'est le job du président de la république, il a déja un staff qui lui est rattaché.... no comment !  Nous sommes en crise !)

- Ministère de l'Economie sociale et solidaire : 85 293 euros bruts annuels en moyenne (En clair c'est quoi au juste ? Economie Sociale et Solidaire.. ah oué .. 85K € par an brut fois cinq pour le mandat... c'est pas jeter l'argent par les fenêtres ? )

- Ministère de l'Agroalimentaire : 84 415 euros bruts annuels en moyenne (Le ministère de l'Agriculture s'en charge déja ! )

- Ministère du Travail : 84 369 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Formation professionnelle : 83 679 euros bruts annuels en moyenne (Franchement..... si ce n'est pas être inscousciant alors qu'est-ce ? N'avons nous pas dans le ministère du travail des personnes qui s'en charge déja ? )

- Ministère du Commerce extérieur : 82 623 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Personnes handicapées : 80 034 euros bruts annuels en moyenne (Ce n'est pas à l'Etat, en dehors du ministère de la Santé que ce genre de sujet mérite un ministère entier, La COTOREP est un organisme qui maitrise son sujet qui dépend de la validation du ministère de la santé car gérer par une haute autorité de médecin et de hauts fonctionnaires,  alors il faudrait un ministre de l'enfance, un ministre des drogués, un ministre des assistés, un ministre des fainéants, un ministre des QI inférieur à 100, un ministre des QI supérieur à 130, un ministre pour les ministres et un ministre pour voir si tout ces minsitres sont nécessaires !)

- Ministère de l'Ecologie : 79 087 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Réussite éducative : 78 945 euros bruts annuels en moyenne (De la réussite éducative... Ouaaaa fallait être Hyper motivé pour pondre un truc pareil... et pour les échecs  il n'y a pas de ministrère dédié ? AU secours SOS débilité profonde ! )

- Ministère des Anciens combattants : 78 259 euros bruts annuels en moyenne (Le ministère de la défense qui est en charge de la gestion de l'Armée est à même de par différentes cellules de coordonner cet état de fait. Il n'y a pas de raison d'ouvrir un ministère pour ce sujet qui n'attache pas une affairance quotidienne. Merci pour ces dépenses sans la moindre réflexion... sur 5 ans ca fait beaucoup d'argent )

- Ministère des Sports : 77 700 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Français de l'étranger : 77 472 euros bruts annuels en moyenne (S'ils sont à l'étranger il sont sous la tutelle de leur ambassade, donc dépendent directement du ministre des affaires étrangères... en quoi un ministre de cette charte est il utile ? Il va avoir du boulot ? Non alors merci de réduire cette dépense abusive)

- Ministère du Logement : 76 950 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de l'Education nationale : 73 931 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Affaires sociales : 71 832 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Personnes âgées : 71 731 euros bruts annuels en moyenne (Oui on l'a vu au dessus de l'enfance, des tarés, des drogués, des bébés, des bruns des roux, des blonds et pourquoi pas des poissons rouges ... dit " IDES "dans le langage des cruciverbistes qui réclament eux aussi leur ministre dédié)

- Ministère du Développement : 69 850 euros bruts annuels en moyenne (Le développementd e quoi ? de tout ? de rien ? soyons sérieux, si un gouvernement n'est pas là pour développer notre pays autant s'en passer... C'est parler pour ne rien dire, mais en ça les socialistes sont des champions....)

- Ministère de la Francophonie : 68 362 euros bruts annuels en moyenne (Le ministre de la culture se charge de cette tache puisque notre langue fait partie intégrante de notre culture. Alors si notre pays était dans une oppulance telle qu'on ne saurait plus quoi faire du " fric " alors pourquoi pas;.. mais nous sommes bien loin de cela.)

- Ministère de la Famille : 60 606 euros bruts annuels en moyenne (Et HOp une couche de plus... Les familles se débrouillent très bien toutes seules, et pour ce qui est des allocs, le ministère des affaires sociales s'en charge très bien.. merci pour eux )

 LE TOTAL DES MINISTÈRES QUI POURRAIENT FAIRE PARTI DES ECONOMIES FAITES PAR L'ÉTAT.

120 267 Euros
106 657 Euros
103 223 euros
100 822 euros
100 386 euros
92 054 euros
91 677 euros
88 192 euros
88 097 euros
86 981 euros
85 293 euros
84 415 euros
83 679 euros
80 034 euros
78 945 euros
78 259 euros
77 472 euros
71 731 euros
69 850 euros
68 362 euros
60 606 euros

TOTAL : 1 817 002,00 par an soit 9 085 010 sur 5 ans.. nous parlons de brut bien sur…

Alors l'évidence est que ces chiffres n'atteignent pas le Millard, mais à cela il faut ajouter… la location des bureaux, le traitement des fonctionnaires attachés, le paiement des lignes téléphoniques, de l'électricité, du papier perdu et gâché, de l'encre des imprimantes, des ordinateurs, du mobilier dédié, des véhicules, des frais remboursés pris en charge pour la fonction. des déplacements lors des grandes vacations du gouvernement etc…. Là on arrive à fois 10 sans encombre...

 

Ne pourrait on pas faire cet Effort ? humm ?

 

Je suis pour un gouvernement recentré autour de 10 ministères qui délèguent des études et des traitements au privé, comme faire des statistiques, mettre en place des mailings, il n'y aurait alors pas les dépenses de couvetures sociales des employés dans nos minisètres, réduction d'effectifs donc réduction de la charge de l'Etat transférer sur le privé.

Le transfert sur le privé assurerait une complicité de la concurrence, donc des prix tirés vers le bas, car c'est un prestige que de bosser pour l'Etat pour une boite privée. Elle serait imposé et redonnerait de son chiffre d'affaire réalisé à Bercy pour la réalisaiton de bénéfice..... 

 

Un gouvernement resserré à 10 ministères principaux aptent à traiter tous les dossiers qui concernent directement l'ETAT.... et il faut réfléchir à ce qui concerne l'ETAT et ce qui relève du privé. Car l'Etat n'a pas à s'occuper de tout, car cela coute une fortune aux contribuables.

 

Parmi ces 10 ministres, des personnes performantes évidemment responsables et des personnalités imprégnée de la Fonction d'Etat, sans pulsion dévorante de pouvoir pour le pouvoir mais bien pour la réalisation de grandes idées bon le bien de tous.

Pour réaliser une telle chose, un Chef d'Etat ne peut se passer des compétences dont les idées politiciennes ne sont pas forcément les siennes. Car on peut très bien s'entendre avec quelqu'un qui pense différent mais à qui on reconnait un vrai talent, une vraie échelle de valeur, une véritable envie de bien faire.

L'Unité Nationale devrait-être dans la tête du Chef de L'Etat qui se prend " encore " pour un Chef de Parti, c'est tout simplement déplorable !

 

Il veut régner et non gouverner... c'est la raison pour laquelle il ne sait pas quoi faire !

 

(Ces dossiers commandés pour y voir claire qui sont enterrés qu'est ce que cela cache ? La vision évidente de son erreur de cap ?... hélas.... la facture sera payé non par lui, mais bien par nous...)

 

C'est amateur tout simplement

 

Bonne journée  à toutes et tous

 

 

 

 

Votez pour ce commentaire: 

copains et coquins... mais

Portrait de roberthenri

 copains et coquins...

mais cela est vrai depuis.....

Votez pour ce commentaire: 

ces salaires ne me choquent

Portrait de jacot69

ces salaires ne me choquent pas. Ce qui est anormal et facile à modifier, c'est le nombre plétorique de tous ces conseillers. En diminuant le nombre de conseillers nous ferons de belles économies !

Votez pour ce commentaire: 

LOeil a dit : " En période

Portrait de bpat101

 

LOeil a dit :
"

En période de difficultés il faut être pragmatique et évité à tout pris les hypocrisies politiiques. C'est un peu fort de nous faire comprendre qu'il faut trouver 30 Millards d'Euros pour tenir les objectifs et permettre de stabiliser notre budget et le cout d'emprunt alors pourquoi tant de ministères ?
Ci-dessous la reprise de l'Etat de fait avec une approbation républicaine lucide et éclairée

Ministère de l'Intérieur : 122 316 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère du Budget : 121 830 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)

- Ministère du Redressement productif : 120 267 euros bruts annuels en moyenne (C'est à mourir de rire, Ministère inventé pour canaliser les ardeurs de Montebourg et uniquement pour cela. Economie 120267 Euros

- Ministère de l'Economie : 117 675 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Services du Premier ministre : 116 322 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER avec réserve)

- Ministère de la Justice : 114 671 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Défense : 110 610 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)

- Ministère de la Fonction publique : 106 657 euros bruts annuels en moyenne (Ceci dépend directement du Ministère de l'Economie et des Finances, puisque les salaires des fonctionnaires est décidé par Bercy. Lors des réunions pour les ajustements c'est donc directement à Moscovici d'en apporter les décisions. Les syndicats de Fonctionnaires sont là pour faire le reste inutile de dépenser 106 657 Euros)

- Ministère de l'Enseignement supérieur : 103 223 euros bruts annuels en moyenne (Ceci dépend directement du ministère de l'Education sous L'autorité de Vincent Peillion qui peut ouvrir des cellules consacrées, Ce ministère n'est pas utile en temps de crise)

- Ministère de la Réforme de l'Etat : 100 822 euros bruts annuels en moyenne (On est en plein rêve.... dependance directe de Bercy et du Budget)

- Ministère des Relations avec le Parlement : 100 386 euros bruts annuels en moyenne (Parce que les Ministre ont besoin d'un Ministre pour échanger avec les parlementaires ? C'est ahurissant ! Ils se voient tous les jours, le Perchoir est là pour entretenir la bonne relation entre le gouvernement et les parlementaires.)

- Ministère du Commerce et du Tourisme : 93 696 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Culture : 93 190 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de l'Agriculture : 92 868 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de l'Economie numérique : 92 054 euros bruts annuels en moyenne (L'Etat n'a pas un rôle d'institution à jouer ici, cela ne peut faire que des " déroutes " " fausses routes " car l'économie Numérique sait Elle même ce qui est bon pour Elle. Ensuite cette Economie tombe sous les règles de nos lois, elles dépendent directement de Bercy. Ce ministère ne sert donc à rien en temps de crise)

- Ministère du Droit des femmes : 91 677 euros bruts annuels en moyenne (Les associations sont là pour jouer ce rôle, ici encore le législateur d'une part, et le parlement d'autre part ont ce rôle, un ministère n'a de justification que dans le salaire qui est donné au ministre concerné. Il s'agit de complaisance et d'abus de biens sociaux (propriété du peuple))

- Ministère des Affaires étrangères : 89 544 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Transports : 88 192 euros bruts annuels en moyenne (Le ministère des finances et de l'économie, le ministère de l'intérieur sont à même de pouvoir gérer trois pöles que sont les airs et le ferroviaire et les autoroutes, le reste est sous controle des collectivités locales la crise et la recession étant, ce ministère n'a pas lieu d'être.)

- Ministère de la Ville : 88 097 euros bruts annuels en moyenne (Le premier avait été Bernard Tapie on a vu ce que cela a donné, les Villes sont animés par les Mairies et par les associations locales, en quoi ceci regarde l'Etat ? Humm ? !)

- Ministère des Affaires européennes : 86 981 euros bruts annuels en moyenne (C'est le job du président de la république, il a déja un staff qui lui est rattaché.... no comment ! Nous sommes en crise !)

- Ministère de l'Economie sociale et solidaire : 85 293 euros bruts annuels en moyenne (En clair c'est quoi au juste ? Economie Sociale et Solidaire.. ah oué .. 85K € par an brut fois cinq pour le mandat... c'est pas jeter l'argent par les fenêtres ? )

- Ministère de l'Agroalimentaire : 84 415 euros bruts annuels en moyenne (Le ministère de l'Agriculture s'en charge déja ! )

- Ministère du Travail : 84 369 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Formation professionnelle : 83 679 euros bruts annuels en moyenne (Franchement..... si ce n'est pas être inscousciant alors qu'est-ce ? N'avons nous pas dans le ministère du travail des personnes qui s'en charge déja ? )

- Ministère du Commerce extérieur : 82 623 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Personnes handicapées : 80 034 euros bruts annuels en moyenne (Ce n'est pas à l'Etat, en dehors du ministère de la Santé que ce genre de sujet mérite un ministère entier, La COTOREP est un organisme qui maitrise son sujet qui dépend de la validation du ministère de la santé car gérer par une haute autorité de médecin et de hauts fonctionnaires, alors il faudrait un ministre de l'enfance, un ministre des drogués, un ministre des assistés, un ministre des fainéants, un ministre des QI inférieur à 100, un ministre des QI supérieur à 130, un ministre pour les ministres et un ministre pour voir si tout ces minsitres sont nécessaires !)

- Ministère de l'Ecologie : 79 087 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de la Réussite éducative : 78 945 euros bruts annuels en moyenne (De la réussite éducative... Ouaaaa fallait être Hyper motivé pour pondre un truc pareil... et pour les échecs il n'y a pas de ministrère dédié ? AU secours SOS débilité profonde ! )

- Ministère des Anciens combattants : 78 259 euros bruts annuels en moyenne (Le ministère de la défense qui est en charge de la gestion de l'Armée est à même de par différentes cellules de coordonner cet état de fait. Il n'y a pas de raison d'ouvrir un ministère pour ce sujet qui n'attache pas une affairance quotidienne. Merci pour ces dépenses sans la moindre réflexion... sur 5 ans ca fait beaucoup d'argent )

- Ministère des Sports : 77 700 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Français de l'étranger : 77 472 euros bruts annuels en moyenne (S'ils sont à l'étranger il sont sous la tutelle de leur ambassade, donc dépendent directement du ministre des affaires étrangères... en quoi un ministre de cette charte est il utile ? Il va avoir du boulot ? Non alors merci de réduire cette dépense abusive)

- Ministère du Logement : 76 950 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère de l'Education nationale : 73 931 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Affaires sociales : 71 832 euros bruts annuels en moyenne (VALIDER)
- Ministère des Personnes âgées : 71 731 euros bruts annuels en moyenne (Oui on l'a vu au dessus de l'enfance, des tarés, des drogués, des bébés, des bruns des roux, des blonds et pourquoi pas des poissons rouges ... dit " IDES "dans le langage des cruciverbistes qui réclament eux aussi leur ministre dédié)

- Ministère du Développement : 69 850 euros bruts annuels en moyenne (Le développementd e quoi ? de tout ? de rien ? soyons sérieux, si un gouvernement n'est pas là pour développer notre pays autant s'en passer... C'est parler pour ne rien dire, mais en ça les socialistes sont des champions....)

- Ministère de la Francophonie : 68 362 euros bruts annuels en moyenne (Le ministre de la culture se charge de cette tache puisque notre langue fait partie intégrante de notre culture. Alors si notre pays était dans une oppulance telle qu'on ne saurait plus quoi faire du " fric " alors pourquoi pas;.. mais nous sommes bien loin de cela.)

- Ministère de la Famille : 60 606 euros bruts annuels en moyenne (Et HOp une couche de plus... Les familles se débrouillent très bien toutes seules, et pour ce qui est des allocs, le ministère des affaires sociales s'en charge très bien.. merci pour eux )
LE TOTAL DES MINISTÈRES QUI POURRAIENT FAIRE PARTI DES ECONOMIES FAITES PAR L'ÉTAT.
120 267 Euros
106 657 Euros
103 223 euros
100 822 euros
100 386 euros
92 054 euros
91 677 euros
88 192 euros
88 097 euros
86 981 euros
85 293 euros
84 415 euros
83 679 euros
80 034 euros
78 945 euros
78 259 euros
77 472 euros
71 731 euros
69 850 euros
68 362 euros
60 606 euros
TOTAL : 1 817 002,00 par an soit 9 085 010 sur 5 ans.. nous parlons de brut bien sur…

Alors l'évidence est que ces chiffres n'atteignent pas le Millard, mais à cela il faut ajouter… la location des bureaux, le traitement des fonctionnaires attachés, le paiement des lignes téléphoniques, de l'électricité, du papier perdu et gâché, de l'encre des imprimantes, des ordinateurs, du mobilier dédié, des véhicules, des frais remboursés pris en charge pour la fonction. des déplacements lors des grandes vacations du gouvernement etc…. Là on arrive à fois 10 sans encombre...

Ne pourrait on pas faire cet Effort ? humm ?

Je suis pour un gouvernement recentré autour de 10 ministères qui délèguent des études et des traitements au privé, comme faire des statistiques, mettre en place des mailings, il n'y aurait alors pas les dépenses de couvetures sociales des employés dans nos minisètres, réduction d'effectifs donc réduction de la charge de l'Etat transférer sur le privé.
Le transfert sur le privé assurerait une complicité de la concurrence, donc des prix tirés vers le bas, car c'est un prestige que de bosser pour l'Etat pour une boite privée. Elle serait imposé et redonnerait de son chiffre d'affaire réalisé à Bercy pour la réalisaiton de bénéfice.....

Un gouvernement resserré à 10 ministères principaux aptent à traiter tous les dossiers qui concernent directement l'ETAT.... et il faut réfléchir à ce qui concerne l'ETAT et ce qui relève du privé. Car l'Etat n'a pas à s'occuper de tout, car cela coute une fortune aux contribuables.

Parmi ces 10 ministres, des personnes performantes évidemment responsables et des personnalités imprégnée de la Fonction d'Etat, sans pulsion dévorante de pouvoir pour le pouvoir mais bien pour la réalisation de grandes idées bon le bien de tous.
Pour réaliser une telle chose, un Chef d'Etat ne peut se passer des compétences dont les idées politiciennes ne sont pas forcément les siennes. Car on peut très bien s'entendre avec quelqu'un qui pense différent mais à qui on reconnait un vrai talent, une vraie échelle de valeur, une véritable envie de bien faire.
L'Unité Nationale devrait-être dans la tête du Chef de L'Etat qui se prend " encore " pour un Chef de Parti, c'est tout simplement déplorable !

Il veut régner et non gouverner... c'est la raison pour laquelle il ne sait pas quoi faire !

(Ces dossiers commandés pour y voir claire qui sont enterrés qu'est ce que cela cache ? La vision évidente de son erreur de cap ?... hélas.... la facture sera payé non par lui, mais bien par nous...)

C'est amateur tout simplement

Bonne journée à toutes et tous

"

Je suis entièrement d'accord avec vous pour réduire les dépenses des ministères, mais les dépenses ne sont pas de 1 817 002,00 Euros par an soit 9 085 010 Euros sur 5 ans, mais beaucoup plus, car c'est un salaire moyen brut obtenu en calculant le total de tous les salaires bruts d'un ministère, des plus hauts aux plus bas divisés par le nombre de salariés travaillant pour ce ministère, exemple:

- Si le ministère de l'Intérieur emploie 50 personnes, le salaire brut moyen est de  120 267 euros, il dépense 120 267 x 50 =  6 013 350 euros et non 60 606 euros, il est donc impossible de savoir ces dépenses car nous savons pas combien il y a de personnes à ce ministère, mais c'est plus que 120 267 euros, ainsi de suite, pour les autres ministères.

 

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité