De plus en plus inquiets pour leur avenir, et en particulier pour leur retraite, les Français semblent résignés à un départ à la retraire de plus en plus tardif, mais craignent également une faillite du système de pensions actuel.

60% des Français estiment nécessaire de reporter l’âge du départ à la retraite à 65 ans. Selon une enquête réalisée par l’institut CSA et le Centre d’études et de connaissances sur l’opinion publique pour le Cercle des épargnants, les Français sont de plus en plus préoccupés quant à leur avenir, notamment sur la question des retraites : 67% des personnes interrogées se disent ainsi inquiètes, contre 57% l’an dernier, révèle en exclusivité par 20 minutes. Et c’est chez les 25-34 ans (38%) que la crainte est la plus développée.

Inquiétude numéro un : le problème du financement des retraites. En décembre dernier, le Conseil d’orientation des retraites indiquait que le déficit du régime de retraites devrait atteindre les 20 milliards d’ici 2020. Le système peut-il faire faillite se présente donc comme une question de premier ordre pour de nombreux Français, qui sont de plus en plus à estimer inévitable de repousser l’âge de départ à la retraite (60% aujourd’hui contre 30% seulement en 2011). Une option admise aussi  bien à droite (76%) qu’à gauche (52%), mais plus facilement admise chez les cadres supérieurs (75%) que les ouvriers (38%).     

Publicité
Autre enseignement de cette enquête, seuls 35% des personnes interrogées seraient favorables au maintien du système actuel. Plus d’un Français sur deux (58%) seraient en effet pour l’instauration d’un système similaire à celui existant en Suède, avec une retraire à points : chaque salarié cumule des points en fonction des cotisations qu’il verse tout au  long de sa carrière. Reste désormais à attendre le projet de réforme que le gouvernement doit présenter l’an prochain. 
Publicité