Le cabinet de recrutement Tribe RH a établi la liste des 13 motifs de licenciement les plus fréquents. Certains faux pas vous amèneront plus vite que d'autres à Pôle Emploi. Découvrez les erreurs à éviter sur Planet.fr.

Sans surprise, c'est le manque de performance qui représente la plus grande menace pour votre emploi. Atteindre ses objectifs est la chose la plus importante, plus que tous les écarts que vous pourrez faire.Attention tout de même, la fin ne justifie pas toujours les moyens : en deuxième position vient l'incompatibilité personnelle. Un petit sourire de temps en temps peut rapporter bien plus qu'on ne croit.Le mensonge sur le CV complète le podium. Il peut justifier un licenciement pour faute grave.

A éviter à tout prix : l'absentéismeMieux vaut venir au travail en mauvais état que de ne pas venir du tout. Le non respect des horaires vient en 4e position dans le classement, devant la sieste au travail (6e) ou l'ivresse au travail (12e)

Le piège des réseaux sociauxLa présence croissante des ordinateurs sur le lieu de travail a apporté son lot de risques pour les employés les moins consciencieux. Le surf prolongé sur Internet est la onzième cause de licenciement. Cela vaut aussi pour le non respect de la charte informatique : même si vous surfez peu, évitez les sites douteux.Contenez-vous également sur les réseaux sociaux: Dénigrer son patron ou son entreprise sur Facebook ou Twitter peut vous coôter votre emploi.

La liste des 13 motifs de licenciement les plus courants :

Publicité
1 - Manque de performance2 - Impact de problèmes personnels3 - Mensonge sur le CV4 - Non respect de ses horaires5 - Mensonge ou vol6 - Sieste au travail7 - Mésentente avec vos pairs8 - Commérages ou complaintes dans le cadre professionnel9 - Harcèlement sexuel sur un(e) collègue10 - Refus de suivre des ordres ou directives11 - Surf excessif sur Internet/non respect de la charte informatique12 - Ivresse au travail13 - Dénigrement de son patron ou de son job sur Facebook ou Twitter  

 

Photo: ©tiptoptens.com

Publicité