Une étude montre que le coût pour un employeur pour un salarié français rémunéré au Smic est moins élevé que s’il embauche des travailleurs détachés polonais ou portugais. Explications.  

Les travailleurs détachés, moins intéressants pour les entreprises ? Une étude remise par le rapporteur général au Budget, Valérie Rabault (PS), montre qu’un salarié français payé au Smic coûte moins cher à son entreprise que son équivalent polonais ou portugais détaché en France.

A présent, "un salarié français rémunéré au Smic revient à son employeur à 1609 euros par mois (…) S’il était Polonais et payé en France au Smic avec des cotisations sociales payées en Pologne, le coût serait pour son employeur de 1756 euros. En Roumanie il serait de 1619 euros, en Espagne de 1788 euros et au Portugal de 1697 euros", a détaillé Valérie Rabault à l’occasion du débat sur le projet de loi sur le règlement du budget 2015 à l’Assemblée nationale, reprise par l’AFP.

46 816 travailleurs détachés polonais en France

Ces chiffres sont dévoilés alors que le Premier ministre Manuel Valls avait menacé dimanche de ne plus appliquer la directive européenne sur les travailleurs détachés. La France a en effet demandé à Bruxelles un alignement "par le haut" des cotisations sociales versées afin de lutter contre le "dumping social", précise l'agence. Et elle espère obtenir gain de cause.

Publicité
En France, c’est la Pologne qui est le principal pays d’origine des salariés détachés, avec pas moins de 46 816 travailleurs. Viennent ensuite le Portugal, avec 44 456 travailleurs détachés, l’Espagne (35 231) et la Roumanie (30 594).

En vidéo sur le même thème : Salaire sous le Smic ? Une idée qui ne fait pas l'unanimité

 

Publicité