La Cour des Compte a publié son rapport annuel sur les dépenses publiques. Cette année deux mesures phares : il faut supprimer 10 000 postes de fonctionnaires et qu’ils passent de 35 à 37 heures par semaine.

La Cour des Comptes a livré son rapport annuel sur les dépenses publiques. Et cette année encore, pour les magistrats de la rue Cambon, il faut diminuer le nombre de fonctionnaires et supprimer 10 000 postes. Concrètement, il ne faudrait plus remplacer un départ à la retraite sur six.

Autre mesure, selon eux inévitable, il faudrait passer de 35 à 37 heures. Les magistrats de la Cour des Comptes ont écrit dans leur rapport que trouver une solution radicale est véritablement important car "le gel du point de la fonction publique ne suffira pas à garantir le respect de l'objectif fixé par la loi de programmation de limiter à 300 millions d'euros l'augmentation de la masse salariale en 2014 et 2015." Selon eux, leur solution serait la seule façon "d’assurer une maîtrise durable de la masse salariale de l'État."

Laurent Berger, totalement contre les 37 heuresLaurent Berger, à la tête de la CFDT n’est qu’à moitié d’accord avec cet avis. Selon lui, il faut, afin de résoudre le problème de la dette en France, diminuer le nombre de fonctionnaires. Toutefois, il ne semble pas envisageable pour Laurent Berger de passer aux 37 heures.

Publicité
Il a déclaré dimanche soir lors de l’émission le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, où il était invité, que "passer de 35 à 37 heures, ce n'est pas envisageable, c'est 35 heures pour tout le monde."
Publicité