Grâce à une lettre de motivation tout à fait originale, un jeune diplômé de 24 ans a décroché un entretien puis un job dans une start-up parisienne.  

Il fallait avoir le culot de le faire ! Un jeune homme de 24 ans, Julien Chorier, diplômé d’une école de management de Bordeaux et en pleine recherche d’emploi, a eu l’idée de modifier sa lettre de motivation en y ajoutant du "blabla", révèle le Huffington Post mercredi. Une drôle d’initiative qui a payé.

Le jeune diplômé en avait marre de rédiger des lettres de motivation toujours identiques. "J'en avais assez d'écrire toujours la même chose, de rester dans le modèle très formaté de la lettre de motivation. Avec un ami, on s'est dit un jour que tout ça c'était vraiment du 'blabla' et que les entreprises n'avaient sûrement pas le temps de tout lire. J'ai repensé à cela et j'ai décidé de remplacer tout ce qui n'était pas essentiel dans ma lettre par 'blabla'", a-t-il expliqué au HuffPost

Un poste de chargé de communication et marketing

Publicité
Malgré la désapprobation de certains de ses proches, la lettre envoyée par Julien Chorier a finalement réussi à le démarquer des autres candidats et a tapé dans l’œil de la start-up parisienne Alumnforce, qui développe un réseau social professionnel destiné aux écoles, universités et associations d’anciens élèves, précise le site. 

Le jeune a ainsi décroché un entretien qui a débouché sur un emploi de chargé de communication et de marketing en CDI. Voilà qui devrait inspirer les futurs candidats ! 

Découvrez la lettre de motivation sur le site du Huffington Post.

En vidéo sur le même thème : Les termes à bannir de sa lettre de motivation 

Publicité