Publicité

La délicate charge de la preuve

Pour espérer gagner aux prud'hommes, votre dossier doit être assez solide. Vous devez rapporter des faits précis, répétés... N'hésitez pas à noter dans un carnet toutes les agressions, vexations, humiliations subies. Tous les détails ont de l'importance : changement de conditions de travail, de tâches à accomplir...
Il reviendra à votre employeur de démontrer que ses agissements ont des fondements objectifs liés aux impératifs de l'entreprise, et ne procèdent pas d'un harcèlement. Des témoignages de collègues peuvent s'avérer précieux, mais ils sont souvent difficiles à obtenir. Même si le recours à un avocat n'est pas obligatoire aux prud'hommes, il est fortement conseillé, surtout dans ce contexte où le salarié est déstabilisé, fragilisé...

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

Publicité