En 1997, poussés par la disette financière des départements, le Gouvernement et la représentation nationale ont créé deux catégories de citoyens atteints ou menacés de la perte de leur autonomie : ceux de moins de 60 ans -les handicapés, et les plus de 60 ans -les personnes âgées. Pour Christian Bourreau, président de l'Union Française des Retraités Régime Général, rien, en réalité, ne peut justifier une telle discrimination.

Publicité

La perte d‘autonomie, c'est-à-dire la difficulté ou l’impossibilité d’accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne, frappe à tout âge ; qu’il s’agisse des conséquences d’un accident ou d’une maladie, des handicaps de la naissance et de l’enfance ou de ceux du grand âge.

 

Prétendre que le "handicap" (pour les personnes de moins de 60 ans) serait imprévisible alors que la "dépendance" (pour celles de plus de 60 ans) le serait, n’a aucune valeur objective : l’Accident Vasculaire Cérébral serait-il plus prévisible à 62 ans qu' à 58 ans ? Tout aussi inacceptable est l’idée selon laquelle l’établissement d’un "projet de vie" ne serait pas applicable aux personnes âgées. Y aurait-il un âge à partir duquel les personnes devraient cesser d’organiser leur vie ?

 

Incapacités égales, aides différentes...

 

Pour ces deux catégories de citoyens, tout est différent : Prestation Compensatoire du Handicap (PCH) pour les uns et Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) pour les autres. A incapacités égales, les montants d’aide sont différents comme leurs modalités de calcul et leur seuil de ressources. Les conditions tarifaires de l’hébergement sont différentes selon que l’on a plus ou moins de 60 ans...

 

Il faut en finir avec la discrimination et appliquer la loi de 2005 et, en particulier, son article 13 (1). Les responsables politiques ne doivent pas "oublier" cette obligation. Les législations française et européenne y obligent !

 

Après l’abandon de toute référence à un âge, il faut unifier les deux dispositifs et mettre en place un système intégré ne prenant en compte que la situation de la personne dans sa globalité, son l’histoire individuelle, son positionnement dans l’environnement, ses liens sociaux, son état physique et mental, et non son âge.

 

Le financement est bien sûr le point délicat. Il était à l’origine de la discrimination ; et l’état des finances, tant locales que nationales, ne s’est pas amélioré depuis 1997. Le recours à l’assurance individuelle, même obligatoire à partir de 50 ans, suggéré par le rapport de Madame Rosso Debord, ne peut être la solution. Le caractère obligatoire de l’assurance la fait tellement ressembler à un prélèvement obligatoire qu’il vaudrait mieux que les choses soient dites clairement. La proposition d’une nouvelle barrière à 50 ans disparaitrait d’elle-même.

 

La perte d’autonomie est un drame. Elle peut frapper à un moment quelconque de l’existence, et il est dès lors logique qu’il soit fait appel, pour la construction du socle qui devra être commun, à la contribution de tous, retraités ou non. Des propositions existent et les associations compétentes suggèrent un prélèvement modeste sur les successions et donations, ce qui ne pèserait pas sur la consommation courante et n’aurait pas de caractère
discriminatoire.

 

(1) Dans un délai maximum de 5 ans, les dispositions de la présente loi, opérant une distinction entre les personnes handicapées en fonction de critères d’âge et de prise en charge des frais d’hébergement en établissements sociaux et médico-sociaux, seront supprimées.

 

Lire aussi sur Planet.fr:

Dépendance: quelles pistes pour financer?

Dépendance: chronologie de le réforme

Toutes les interviews sur ce thème réalisées par Planet.fr sont diponibles ici.

Ailleurs sur le web

Publiez votre commentaire

7 commentaires

Here is your chance to make

Portrait de dsfwqr

Here is your chance to make the big bucks and enjoy life.

http://www.tn-picknike.com
shows everyone how to become rich.

Go and check out what they have to say.
----------http://www.tn-picknike.com---------
----------http://www.tn-picknike.com---------

Votez pour ce commentaire: 

bonjour,j'avais retrouver un

Portrait de malonne

bonjour,j'avais retrouver un emploi suite a 8 ans d'arret ,la cause une paraltsie des 4 membres suites a une compression de la moelle épiniére,dut as un accident de la circulation,et en fin de compte je travailler pour rien car ont m'avait supprimé tous les avantages,et maintenant je travail de chez moi sur internet,et j'ai trouvé un site fabuleux je vous laisse le lien http://malonne.apprendre-internet.com/ et je vous assure que se site me fait en partis oublié cette handicap que la nature ma ammener merci et bonne journée

Votez pour ce commentaire: 

je suis en invalidité 2ième

Portrait de martgault

je suis en invalidité 2ième catégorie et j'avais droit à la carte d'invalidité à 80%aujourd'hui je n'y ai plus droit soit disant par rapport aux nouvelles normes européennes! mon état s'est agravé car après 4 opérations de la même hanche, j'ai non seulement toujours des douleurs importantes de la hanche opérée mais en plus je ne peux quasimment plus marcher car je ne peux plus utiliser de cannes anglaises à cause de mes problèmes d'épaules(utilisation pendant 10 ans donc pb d'épaule...de plus des douleurs importantes du dos m'obligent à changer régulièremennt de positions:debout, assie, couchée!que puis je faire maintenant car en plus je fais de la dépression...

Votez pour ce commentaire: 

martgault a dit : je suis en

Portrait de ninja19496

martgault a dit :

je suis en invalidité 2ième catégorie et j'avais droit à la carte d'invalidité à 80%aujourd'hui je n'y ai plus droit soit disant par rapport aux nouvelles normes européennes! mon état s'est agravé car après 4 opérations de la même hanche, j'ai non seulement toujours des douleurs importantes de la hanche opérée mais en plus je ne peux quasimment plus marcher car je ne peux plus utiliser de cannes anglaises à cause de mes problèmes d'épaules(utilisation pendant 10 ans donc pb d'épaule...de plus des douleurs importantes du dos m'obligent à changer régulièremennt de positions:debout, assie, couchée!que puis je faire maintenant car en plus je fais de la dépression...

 

Votez pour ce commentaire: 

Encore une idée à la c... Y a

Portrait de niala48

Encore une idée à la c... Y a t-il un seul handicapé qui a choisi son handicap.

Pauvre France.

Largement temps de renvoyer chez eux et sans retraite,ces guguss de deputés et senateurs votant comme un seul homme les perpetuels délires de notre très "cher" président.

Votez pour ce commentaire: 

Les manipulations

Portrait de bamboolà

Les manipulations administratives et financières du Gouvernement débouchent sur des situations révoltante et imprégniées d'incompréhentions insondables. Pour les dégats dus à mon 1° AVC, L'attribution de 80 % d'invalidité.Après un 2°AVC, 4 arrêts cardiaques, pose d'un pace maker,un disque cervical retiré,aujourdéhui, une coxarthrose. le taux d'invalidité passe à 75 % vivement l'agonie, que je retrouve ma forme holympique administrative...Parallèlement,à ça,à 60 ans,l'aide pour la pose de main courante de securité est admissible.... mais trop tardif à 70 ans j'y vois là de bien obscures cogitations. Quel cerveau moin cartèsien que le mien peut m'aider à piger ?

Votez pour ce commentaire: 

étant moi mème victime d'un

Portrait de rej

étant moi mème victime d'un handicap moteur depuis ma naissance , je confirme avec beaucoup d'amertume, que le regard et les idées de la société sur nous a hélas trés peu changé, nous entendons toujours les mème refrains et cela commence a bien faire , surtout que signalons le: nous sommes en 2011.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité