Avec le retour partiel de la retraite à 60 ans, les fonctionnaires devront cotiser plus, pour rejoindre la cotisation du privé. Les explications de Planet.fr.

François Hollande l'avait promis pendant sa campagne : il allait remettre au goût du jour le départ à la retraite à 60 ans... mais pas pour tout le monde. Si ce départ à 60 ans était encore possible pour une petite partie de la population (ceux qui avaient commencé à travailler avant 18 ans), il devrait bientôt l'être à nouveau pour d'autres catégories de travailleurs, y compris les membres de la fonction publique d'Etat, territoriale et hospitalière.

Jusqu'à présent, la grosse majorité des fonctionnaires ne pouvait plus prétendre au départ à la retraite à 60 ans. En effet, en général plus diplômés que la moyenne nationale, les fonctionnaires ont rarement commencé leur carrière professionnelle avant 18 ans. Mais le décret que prépare François Hollande ouvrirait la possibilité de départ à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler dès 18 ou 19 ans. Dans ce cas-là, beaucoup plus de fonctionnaires pourraient être concernés.

"Une perte de pouvoir d'achat sensible"Cependant, cet élargissement de la possibilité de départ dès 60 ans a bien un coût ! Et notamment pour les fonctionnaires, qui verront désormais leurs cotisations de retraite augmenter à la même vitesse que celles du privé afin de pouvoir financer le dispositif.

Publicité
Dès le 1er novembre prochain, les cotisations des fonctionnaires augmenteront donc de 0,1 point pour la part salariale. Par la suite, la hausse se fera progressivement, pour finir à 0,25 point en 2016. Cela peut sembler être une faible augmentation, mais n'oublions pas qu'elle n'est pas la seule ! Dans la réforme des retraites votée sous Nicolas Sarkozy, il était également prévu d'équilibrer le taux de cotisation du public et du privé d'ici à 2020, avec des hausses plus importantes : 0,27 point par an. Au final, selon Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT, "la perte de pouvoir d'achat pour les fonctionnaires sera sensible".