Selon une étude récente, les Français seraient parmi les Européens qui vivent les plus vieux. Avec une retraite qui survient assez tôt, en comparaison d'autres pays, ils profiteraient également plus longtemps de leurs vieux jours.

Une étude d’Eurostat publiée en juin dernier détaille l’espérance de vie dans les pays de l’Union Européenne. La France arrive dans les premiers, avec une moyenne de 82,8 ans. Elle n’est dépassée que par l’Italie, l’Islande, l’Espagne et la Suisse, ces deux dernières atteignant les 83,3 ans.

Selon le site de BFM TV, un Français qui prendrait sa retraite à 62 ans pourrait donc profiter de ses vieux jours pendant près de 21 ans ! En Bulgarie, par exemple, l’espérance de vie moyenne est seulement de 74,5 ans, et la retraite arrive moins de 12 ans plus tôt. Les Français possèdent donc la retraite la plus longue de tous les Européens.

À lire aussi – À quel âge partir à la retraite ?

Record en péril

Un seul cas rivalise avec celui de la France. En Autriche, les femmes vivent jusqu’à 84 ans en moyenne. Elles peuvent arrêter de travailler dès 60 ans, selon le CLEISS, ce qui leur fait 24 ans de retraite. Une période qu’aujourd’hui, seules les femmes françaises nées avant 1951 ont des chances d’atteindre, grâce à leur longévité.

Publicité
À leur décharge, les habitants de l'Hexagone doivent accumuler entre 167 et 172 trimestres, d’après le site du ministère des Affaires sociales et de la Santé, soit entre 40 et 43 années de travail. En Espagne le chiffre ne dépasse pas 35 ans, et en Irlande, il descend à 21 ans.