Avec des ateliers gratuits et des espaces d'informations spécialisés, le réseau de la Cité des métiers se mobilise pour l'emploi des seniors. Des groupes d'échanges permettent de repérer les freins à l'embauche et de valoriser les différents parcours et expériences professionnelles.

Echange d'idées à la Cité des métiers

"Nous proposons des temps d'information sur la recherche d'emploi et nous détaillons toutes les mesures et tous les dispositifs d'aide. Il y a aussi des temps de partage des CV et des projets professionnels pour les redynamiser", indique Frédéric Fanciullacci, animateur des ateliers seniors de la Cité des métiers de Marseille. Une fois par mois et sur deux demi-journées successives, cet atelier accueille une dizaine de personnes de quarante-cinq ans et plus, qui confrontent leurs difficultés face à l'emploi.

Dans chaque Cité des métiers, le public est accueilli gratuitement de façon anonyme. Et si le suivi et l'accompagnement ne font pas partie de la démarche proposée, une mine d'informations est en revanche entièrement disponible, comme de nombreux conseillers professionnels prêts à apporter quelques pistes de réflexion au cas par cas.

Publicité
S'inscrivant dans le cadre des projets européens Equal, qui luttent contre les discriminations, le réseau des Cités développe, en plus de ses activités habituelles, des ateliers et des clubs dédiés aux seniors pour cerner et lever tous les freins entre embauche et âge. "Il existe des moyens qui ont fait leurs preuves auprès des personnes de quarante-cinq ans et plus. Nous avions décidé de diffuser ces bonnes pratiques et nous continuons en mettant en œuvre des actions spécifiques", indique Lin Lhotellier de la Cité des métiers de Paris. Cette dernière propose des sessions "Retrouver une activité après 45 ans" qui durent trois demi-journées successives et un "Club 45 +" de deux heures hebdomadaires pendant un trimestre.
Publicité