Les Français ont-ils raison de se plaindre du montant de leur impôts sur le revenu et des cotisations qui diminuent leur salaire net ? Au final, après tous ces prélèvements, que leur reste-t-il ? Et aux autres Européens ? Découvrez le classement avec Planet.fr.

La France : 30 079 euros de prélèvements pour un revenu net de 35 000 euros / an

Le cabinet d'audit et de conseil BDO a publié ce vendredi un étude sur les prélèvements sur le travail dans les différents pays d'Europe. Afin de comparer les pays entre eux, le cabinet est parti de l'exemple d'un revenu net de 35 000 euros par an, après prélèvement de l'impôt sur le revenu et des cotisations salariales et patronales.

Et c'est la France qui arrive en tête de ce classement des pays où les revenus sont les plus ponctionnés, puisque pour un revenu de 35 000 euros net par an en France, il faut compter 30 079 euros de prélèvements (impôts et cotisations).