Jours de repos, billets de train gratuits, emploi à vie… Si les salaires des cheminots ne sont pas les plus élevés, ils bénéficient toutefois d’avantages intéressants.  

Les négociations sur l’organisation du travail dans le secteur du rail démarrent cette semaine, ce qui inquiète les syndicats de cheminots, qui craignent notamment la perte de certains de leurs avantages. Mais quels sont-ils ? Le Figaro a décidé de répondre à la question en les listant.

Un régime de retraite particulier

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, les cheminots du "cadre permanent" doivent avoir cotisé 166 trimestres, c'est-à-dire pendant 41 ans et demi, selon le journal. Et le départ en retraite anticipée peut se faire plus tôt : 52 ans pour les conducteurs et 57 ans pour les sédentaires.

112 à 132 jours de repos par an

Publicité

Toujours selon le quotidien, les cheminots "sous statut", affiliés au RH077, bénéficient de 112 à 132 jours de repos annuels. Ces jours comprennent les week-ends et jours fériés.

Des billets gratuits ou à moindre prix

L’un des autres avantages concerne aussi la famille du cheminot, qui pourra bénéficier de billets de train gratuits ou à des prix très attractifs, qui permettent de voyager sans trop payer. S’il a été un temps annoncé que ce privilège serait réétudié, il est toutefois toujours actif pour le moment.

Un emploi à vie

Comme pour d’autres professions de la fonction publique, les cheminots voient leur emploi être garanti à vie. "Modifier cette disposition serait un casus belli à la SNCF", estime Le Figaro.

En vidéo sur le même thème : L’un est salarié du public, l’autre du privé : portraits croisés de cheminots 

Publicité