Vous avez rédigé votre CV, il vous reste à l'envoyer. A qui ? Balayer large, c'est-à-dire sans présélection, est inutile et coûteux. Pour limiter les frais et ne pas s'épuiser en de vaines attentes, mieux vaut cibler vos interlocuteurs.

Candidature : ciblez vos interlocuteurs

Sortez de l'anonymat

Les petites annonces et les candidatures spontanées ne sont pas à négliger. La lecture de la presse grand public, quotidiens et magazines, et de la presse professionnelle ainsi que la consultation des sites emploi et des sites des grandes entreprises nationales sur le Net, vous fournira également des pistes intéressantes.

Mais à partir de la quarantaine, c'est le réseau relationnel qu'il faut activer en premier lieu. Près de 60% des emplois cadres sont pourvus grâce aux relations. On n'y pense pas toujours, car le mot relation a pour certains une connotation négative ; or, relation ne rime pas forcément avec piston.

Certaines entreprises reçoivent des centaines de CV par mois. Le nom cité, c'est le coup de pouce qui va faire émerger le CV de l'anonymat. Cela ne garantit pas l'emploi, car (sauf exception) on n'embauche pas un candidat par pure complaisance. Mais à compétences égales avec d'autres, il aura davantage de chances d'être reçu en entretien.

Par ailleurs, le réseau relationnel, s'il n'offre pas forcément un emploi, peut apporter un précieux atout : un avis sur les besoins ou les projets d'une entreprise, l'indication du nom d'un responsable à contacter, la diffusion de votre CV ou, mieux encore, un mot de recommandation...

Activez votre réseau

Je vous entends d'ici : "Mais je ne connais personne qui puisse m'aider !" Je sais d'expérience qu'en réfléchissant un peu, vous parviendrez à dresser une liste qui vous étonnera vous-même. Le réseau relationnel se compose de trois niveaux :

- le premier cercle est celui de vos proches : famille et amis avec lesquels vous avez des contacts suivis et dénués de tout formalisme,

- le deuxième cercle est celui de vos relations, personnelles ou professionnelles, que vous rencontrez épisodiquement,

- le troisième cercle est celui des contacts, c'est-à-dire des personnes dont les noms vous sont donnés par le premier et le deuxième cercle.

Si vous faites partie des communicatifs qui cultivent leurs relations par goût ou par nécessité, pas de problème : votre carnet d'adresses, abondant, est probablement mis à jour en permanence et vous avez un sens inné du contact.

Publicité
Discret, voire timide, vous aurez peut-être des scrupules à solliciter vos relations, d'autant que votre amour-propre est un peu malmené en ce moment. Persuadez-vous que la recherche d'emploi est une activité noble et respectable, et qu'en sollicitant vos relations, vous ne quémandez pas un service, vous vous informez sur des débouchés.

Publicité