Climat, fiscalité, qualité de vie... Quelles que soient vos raisons, si vous voulez passez votre retraite à l'étranger, voici ce que vous devez savoir.

Percevoir votre retraite à l'étranger : rien de plus simple ! Si vous étiez salarié en France ou si vous avez travaillé pour une société française, il vous suffit d'informer la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV) de votre déménagement et de votre nouveau lieu de résidence (un certificat de résidence est généralement demandé).Si vous avez effectué une partie de votre activité dans des pays étrangers, il vous faudra contacter chacune des caisses locales auprès desquelles vous avez cotisé. Votre retraite sera alors versée sur un compte préalablement ouvert dans votre pays d'expatriation.Mais attention, si vous percevez le minimum vieillesse, vous ne le toucherez plus à l'étranger, cette allocation supplémentaire étant réservée aux retraités résidant sur le territoire français.

Bien préparer sa retraite... à l'étranger

Publicité