Les chômeurs français sont-ils mieux traités que dans les autres pays européens ? Si les conditions d’attribution, le montant et la durée de l’indemnisation varie, parfois radicalement, d’un pays à l’autre, la France n’est pas parmi les plus mal lotis. Petit tour d’horizon.

 

Conditions d’obtention : avoir cotisé au moins 4 mois au cours des 28 derniers qui ont précédé la rupture du contrat de travailMontant de l’indemnité chômage : 57,4% du dernier salaireDurée de l’indemnisation : de 4 mois à 2 ans

Challenges.fr a fait un tour d’Europe des différents systèmes d’assurance-chômage. Conditions d’attribution, montant et durée de l’indemnisation, politique de retour à l’emploi, cotisations… Tout a été passé au peigne fin chez 10 de nos voisins européens. Conclusion : les chômeurs français sont nettement mieux lotis que leurs voisins britanniques par exemple. A l’inverse, les Suisses et les Danois bénéficient d’un soutien particulièrement important de l’Etat.