La ministre du Travail, Myriam El Khomri, doit présenter le 9 mars prochain en Conseil des ministres son projet de réforme du travail. Et les changements pourraient être importants pour les salariés.  

35 heures 

Si le dispositif des 35 heures, souvent décrié, ne devrait pas être supprimé, le texte prévoit toutefois d’accorder le droit aux entreprises de négocier elles-mêmes le temps de travail de leurs salariés.

Publicité
Le projet de loi "donnera la main aux employeurs qui pourront avoir recours facilement aux multiples exceptions qui entourent la règle des 35 heures en établissant des accords", précise Le Parisien.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité