Vidéos à la une
Ce lundi 22 mai 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Emmanuel Macron s'est rendu au Mali vendredi dernier. Il a visité le camp des soldats français de l'opération Barkhane avant d'avoir donné une conférence de presse avec le président malien. Surprise pour le chef d'Etat français dès la première question: une journaliste l'a appelé "Emmanuel Valls". A découvrir également: Emmanuel Macron, porte-bonheur du club de football d'Amiens ? Les cadres LR tentent de mobiliser leurs troupes. Après Christiane Taubira et François Hollande, ils ont trouvé un nouvel épouvantail: François Bayrou. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Société
Une retraitée de 93 ans, rescapée du massacre d’Oradour-sur-Glane en 1944, a refusé la proposition du Premier ministre d’être élevée au rang de commandeur de l’Ordre national du mérite.
Politique
Alors que de nombreuses personnes dans l’entourage du ministre de l’Economie font état des tensions entre les deux hommes, le Premier ministre a tenu à clarifier la situation.
Vidéos à la une
Nadine Morano était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin sur BFMTV et RMC. L'ancienne candidate aux élections régionales dans le Grand-Est, évincée par son propre parti Les Républicains, a réagi au sondage plaçant Florian Philipot, candidat du Front national, en tête au premier tour. "Quand j'entends le Premier ministre dire 'ce serait une catastrophe que le Front national préside des régions', je lui répondrais que le vrai drame, c'était l'élection de François Hollande, parce qu'aujourd'hui la désespérance du pays vient de là", a affirmé la députée européenne.
Publicité