Vidéos à la une
Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, ce dimanche selon une estimation Elabe pour BFMTV. Le candidat En Marche!, qui arriverait en tête du premier tour avec environ 24% des voix, a pris la parole vers 22h30: "J'ai entendu vos aspirations à l'alternance véritable (...) Le défi est d'ouvrir une nouvelle page de notre vie politique", a-t-il déclaré.
Présidentielles
Emmanuel Macron ou Marine Le Pen ? Dans deux semaines, l’un de ces deux candidats deviendra le nouveau président de la République. L’occasion de revenir sur les mesures phares de leurs programmes. 
Vidéos présidentielles
Emmanuel Macron a prononcé un discours ce dimanche 23 avril à 22h20 après l'annonce des résultats du premier tour de l'élection présidentielle où il est arrivé premier avec 23,9% des voix. "Voilà" a-t-il déclaré en préambule avant de saluer tous les autres candidats du premier tour en les citant un...
Vidéos à la une
Jean-Marie Le Pen a commenté les premières estimations des résultats du premier tour de la présidentielle ce dimanche. Comme sa fille, l'ancien président du Front national s'était lui aussi retrouvé au second tour d'un scrutin présidentiel lors de l'élection de 2002. Il a qualifié Emmanuel Macron, l'adversaire de la candidate du FN, de "candidat mystérieux" qui avance "masqué et souriant".
Présidentielles
Qui partage leur vie, qui sont leurs enfants, lequel des deux est le plus riche … Alors qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle, Planet.fr vous propose de découvrir leurs secrets. 
Vidéos à la une
Selon les premières estimations de l'institut Elabe, Emmanuel Macron est arrivé en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 24% des voix. Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche!, a appelé au rassemblement pour le second tour: "Nous devons amplifier cette dynamique de recomposition et de rassemblement pour faire en sorte que le 7 mai, Emmanuel Macron soit élu président de la République".
Vidéos à la une
Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, ce dimanche selon une estimation Elabe pour BFMTV à 20h. Benoît Hamon, le candidat socialiste, n'arrive qu'à la cinquième place avec environ 6,5% des voix. Le vainqueur de la primaire à gauche a appelé à voter pour le candidat En Marche!, le 7 mai prochain: "J'en appelle donc à battre le plus fortement possible le Front national en votant pour Emmanuel Macron. Même si celui-ci n'appartient pas à la gauche, je fais une distinction claire et totale entre un adversaire politique et une ennemie de la République".
Culture
Avec Téléstar
QUIZ - Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle seront connus à partir de 20 heures. Découvrez pour quel(le)s candidat(e)s auront voté de nombreux people.
Vidéos à la une
L'attaque sur les Champs-Elysées qui a coûté la vie d'un policier a suscité les réactions des candidats à l'élection présidentielle. On commence avec Emmanuel Macron : Ce soir, je veux témoigner toute ma solidarité à l'égard de nos forces de l'ordre. pic.twitter.com/aUiBacywpW- Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron) 20 avril 2017 'Le défi moral qui est le notre aujourd'hui et pour les années à venir, c'est de ne pas nous diviser d'une part, mais c'est aussi de préparer notre avenir. Ce qu'ils veulent, c'est l'effondrement moral, c'est qu'il veulent, c'est la contemplation du désastre. Et je ne céderai en rien là-dessus. Ne jouons pas avec les peurs.' Marine Le Pen a demandé elle au président de la République François Hollande de fermer les frontières : 'La lutte contre le terrorisme commence par retrouver nos frontières nationales, et arrêter avec la naïveté.' #AttentatChampsElysées RFI pic.twitter.com/koIZ3n5UJd- Marine Le Pen (MLP_officiel) 21 avril 2017 'Je lui demande solennellement d'ordonner la restauration de nos frontières en vertu du traité de Schengen et le traitement administratif ou pénal immédiat des fichés S. C'est-à-à dire de tous les individus présents sur notre sol connus pour leur adhésion à l'idéologie de l'ennemi.' Le candidat des républicains a appelé à l'unité d'action : Déclaration à la suite de l'attentat des #ChampsÉlysées https://t.co/tScICqVyZu- François Fillon (@FrancoisFillon) 21 avril 2017 'Ma politique étrangère sera ciblée en priorité sur la destruction de l'Etat Islamique puisque c'est lui qui nous menace directement. Cela ne sera possible que le jour où toutes les grandes puisssances agiront vraiment ensemble. Plus les Etats-Unis, l'Europe, la Russie, L'Iran, la Turquie, les Pays du Golfe sont divisés, plus la victoire contre le totalitarisme islamique est rétardé.' Jean-Luc Mélenchon prône une résistance démocratique : #15MinutesPourConvaincre : La conclusion de Jean-Luc Mélenchon pic.twitter.com/I8lxri9UcK- France Inter (@franceinter) 20 avril 2017 'Pas de panique, ne pas interrompre le processus de notre démocratie de manière à bien montrer que les violents n'aurons pas le dernier mot contre les Républicains.' Benoît Hamon a défendu l'instant démocratique : Je refuse que l'on joue à diviser les Français.es. Je crois en notre identité mosaïque. #BourdinDirect pic.twitter.com/Kvm7Rf9b8k- Benoît Hamon (@benoithamon) 21 avril 2017 'Nous devons chérir ce moment démocratique parce que justement d'autres le détestent, notamment les terroristes qui assassinent.' Quant au Premier ministre, Bernard Cazeneuve il a accusé Marine Le Pen et François Fillon d'avoir choisi 'l'outrance et la division'. (avec agences)
Vidéos à la une
Dans une déclaration depuis l'Hôtel Matignon à la mi-journée ce vendredi, le Premier ministre Bernard Cazeneuve s'en est pris à la candidate du Front national : "Je veux rappeler à Marine Le Pen qu'en matière de lutte contre le terrorisme, la facilité n'est pas la fermeté, ni l'outrance le gage de l'efficacité (...) Elle oublie de préciser aux Français que son parti a voté contre toutes les lois anti-terroristes (...) Elle s'est opposée à tout sans jamais ne rien proposer de sérieux ni de crédible"
Vidéos à la une
Au lendemain de l'attaque qui a fait un mort et deux blessés parmi les policiers, ce jeudi soir sur les Champs-Élysées à Paris, Emmanuel Macron a fait une déclaration devant les médias. Le candidat En Marche! à la présidentielle a annoncé la création, s'il est élu le 7 mai prochain, d'un organe pour lutter contre le terrorisme islamique: "J'installerais directement auprès du président de la République un organe de coordination, je l'ai appelé Task force, capable d'agir 24 heures sur 24 contre Daesh".
Culture
Avec Téléstar
INTERVIEW VIDEO - Le jeudi 20 avril, Catherine Laborde rejoint Cyril Hanouna et sa bande sur C8 dans Touche pas à mon poste. L'occasion de revenir sur le choix de l'ex-présentatrice météo de TF1 et sur ses envies.
Présidentielles
Alors que le premier tour de l’élection présidentielle approche à grands pas, certains candidats se lâchent face aux médias. Retour sur leurs déclarations drôles, surprenantes et parfois même hallucinantes. 
Présidentielles
Si l'élection présidentielle demande beaucoup de préparation aux candidats, elle nécessite aussi de l'organisation de la part des mairies et bureaux de vote qui doivent se fournir à temps en matériel.
Politique
Les militants se déplacent souvent en nombre pour aller soutenir leurs politiques lors de meetings ou des réunions publiques. Certains, un peu trop passionnés, vont parfois jusqu'à leur déclarer leur flamme.
Vidéos à la une
C'est un concert que Renaud n'oubliera pas. Le 96e de sa très longue tournée. Ce mardi 18 avril, il était la star du Printemps de Bourges, mais c'est à un artiste malade qu'ont fait face les 7000 spectateurs. Un public qui ne se fait pas prier pour chanter à la place de l'artiste de 64 ans, mais le ton monte quand il s'agit d'évoquer la politique à seulement quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle. "D'une manière générale je préfère la gauche" , a déclaré sur scène celui qui arborait un tee-shirt en soutien à Yvan Colonna avant de donner un indice sur le bulletin qu'il mettra dans l'urne ce dimanche 23 avril. "On ne va quand même pas parler politique. Sinon je vais mettre mon tee-shirt Macron président", aurait lancé Renaud. Une phrase qui aurait été sifflée par le public relate le site du journal Le Parisien. Pourtant, cette prise de position n'est pas vraiment une surprise puisque début avril, sur Facebook, il avait déjà fait part de son souhait de voter pour Emmanuel Macron.
Politique
Le candidat à l’élection présidentielle et son épouse se rendent souvent dans leur maison de famille du Touquet dans les Hauts-de-France. Une propriété qui suscite beaucoup de critiques.
Présidentielles
Son visage ne vous dit rien, et pour cause : jamais avant le meeting de lundi à Paris, Laurence Auzière n’avait publiquement affiché son soutien à son beau-père, Emmanuel Macron. Découvrez en images qui est la fille aînée de Brigitte Macron. 
Vidéos à la une
A quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle française, jamais l'issue du scrutin n'aura paru aussi incertaine. D'autant que dimanche, le taux d'absention pourrait battre tous les records. Difficile d'y voir clair : selon le dernier sondage IFOP-Fiducial de mardi, quatre candidats seraient désormais au coude-à-coude. Avec les marges d'erreur habituelles, tout reste donc possible. Un suspense de malade. Trois lignes éditoriales. pic.twitter.com/M7LJPTUssw- Paul Larrouturou (@PaulLarrouturou) 17 avril 2017 La tendance actuelle donne toujours Emmanuel Macron et Marine Le Pen en tête du premier tour avec 23 et 22% d'intentions de vote. Mais Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la gauche radicale est désormais porté par une dynamique avec 19,5% des intentions de vote. François Fillon, le candidat des Républicains résiste. Crédité de 19%, il reste bel et bien dans la course. Ce n'est pas le cas du candidat socialiste. Benoît Hamon est désormais relégué à la 5ème position avec seulement 8% des intentions de vote. #Présidentielle. Emmanuel Macron en tête au 1er comme au 2nd tour, selon un nouveau sondage elabe_fr pour bfmtv et LEXPRESS. pic.twitter.com/AzlWaExQuI- Visactu (visactu) 17 avril 2017 Très loin derrière, six autres candidats vont se disputer dimanche les voix des Français. A ce stade les intentions de vote ne les créditent pas plus de 4% des voix. C'est le cas de Nicolas Dupont-Aignan (4%). Le député-maire de Yerres chasse sur les terres de François Fillon et de Marine Le Pen avec un discours anti-européen. Philippe Poutou le candidat anti-capitaliste culmine à 3% mais s'est forgé une belle notoriété sur les réseaux sociaux après ses apparitions à la télévision. Avec 1% des intentions de vote Jean Lassalle se veut le candidat de la France des terroirs. Il fait jeu égal avec le souveraniste François Asselineau. Quant à Nathalie Arthaud, la candidate communiste se dispute le plus faible score dans les intentions de vote (0,5%) avec celui de Jacques Cheminade, le doyen de tous les candidats de cette présidentielle. Avec Agences
Politique
A l'intérieur d'un magazine consacré au candidat à la présidentielle, actuellement en kiosque, une grossière faute a été repérée et aussitôt exploitée par le camp adverse.
Présidentielles
Depuis qu’il s’est lancé dans la course à l’Elysée, Emmanuel Macron fait l’objet de nombreuses rumeurs. Mais si jusqu'à présent le candidat a réussi à en démonter la plupart, une nouvelle serait sur le point de voir le jour. A quelques jours du premier tour, il fait donc tout son possible pour la tuer dans l'oeuf. 
Présidentielles
Lundi matin, sur BFMTV, le journaliste a reçu le candidat à l’élection présidentielle. Au cours de l’interview, il lui a posé des questions très personnelles et parfois surprenantes.
Vidéos à la une
Invité ce mardi de Laurent Neumann sur BFMTV et RMC, François Baroin a estimé qu'Emmanuel Macron était "le porte-parole du communautarisme". "Il y a quelques mois, il donnait un quitus à ceux qui plaçaient la loi de la religion au-dessus de la loi de la République", a dénoncé le sénateur-maire de Troyes, évoquant ses propos sur la laïcité.
Présidentielles
Le candidat d’En Marche ! s’est permis de faire de boutade en-dessous de la ceinture lundi, lors de son meeting parisien. Découvrez ce qu’il a dit. 
Vidéos à la une
Emmanuel Macron a tenu ce lundi son grand meeting parisien, à Bercy. À six jours du premier tour de l'élection présidentielle, le candidat d'En Marche! s'est entouré de ses soutiens de tous bords politiques. Parmi eux, Robert Hue, ancien président du Parti communiste, Philippe Douste-Blazy, ancien secrétaire général de l'UMP et François Bayrou, président du MoDem.
Vidéos à la une
Selon le dernier sondage Elabe pour BFMTV et L'Express publié ce lundi, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se qualifieraient pour le second tour de l'élection présidentielle avec, respectivement, 23% et 24% des intentions de vote au premier tour. Cependant, François Fillon à 19,5% et Jean-Luc Mélenchon à 18% sont loin d'être éliminés selon Bernard Sananes, président de l'institut Elabe: "On est encore dans les marges d'erreur entre les quatre premiers (...) C'est vrai qu'il y a deux favoris mais qui ne sont plus que des favoris légers (...) François Fillon et Jean-Luc Mélenchon peuvent encore espérer se qualifier. Cela semble beaucoup plus compliqué pour Benoît Hamon qui tombe nettement sous la barre des 10%", a-t-il affirmé.
Vidéos à la une
Emmanuel Macron tient ce lundi un meeting à Bercy. Pour le soutenir, plusieurs personnalités sont attendues. Les acteurs Pierre Arditi et Vincent Lindon, la chanteuse Line Renaud ou encore le joueur de football Yohann Cabaye sont attendus à Paris. L'ancien ministre Dominique de Villepin pourrait lui faire une apparition.
Vidéos à la une
Emmanuel Macron était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV et RMC ce lundi matin. Et en plateau, le candidat d'En Marche ! a voulu jouer la transparence, n'hésitant pas à démonter un scoop sur lui, avant même qu'il ne soit sorti dans la presse. "Certains de mes adversaires politiques ont décidé de diffuser de fausses informations : 'Monsieur Macron, il a un compte caché dans un paradis fiscal, il a de l'argent caché à tel ou tel endroit.' C'est totalement faux. J'ai toujours payé tous mes impôts en France et j'ai toujours eu tous mes comptes en France", a-t-il lancé, annonçant que cette "fausse information" devrait sortir dans la presse cette semaine. Quant à l'auteur de cette rumeur, Emmanuel Macron laisse sous-entendre qu'il pourrait s'agir de l'un de ses adversaires dans la course à l'Élysée : François Fillon. "Il viendra pas vous l'annoncer. On attend de voir déjà si certains le sortiront. Qu'on fasse courir des fausses rumeurs ou des fausses informations par le biais de boucles de mails ou du numérique, ça m'est insupportable. C'est pour ça que je voulais faire cette opération de transparence avec vous", a-t-il conclu face à Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Emmanuel Macron était ce lundi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. A cette occasion, il est revenu sur les polémiques et les accusations qui existent autour de son compte en banque et de sa déclaration de patrimoine. Il a affirmé avoir gagné trois millions d'euros en tant qu'employé de la banque Rothschild. De cette période, il est parvenu à épargner 270.000 euros. Aujourd'hui, Emmanuel Macron affirme ne vivre que grâce à ses droits d'auteurs, estimés à environ 250.000 euros.
Vidéos à la une
A six jours du premier tour de l'élection présidentielle, les candidats ne veulent pas prendre trop de risques pour éviter de faire l'erreur fatale qui leur coûterait une éventuelle présence au second tour. Emmanuel Macron a revu son agenda et ses priorités pour pouvoir s'adresser aux indécis. Distancé dans les sondages, Benoît Hamon multiplie lui les déplacements sur le terrain. A l'inverse, Jean-Luc Mélenchon marque la fin de sa campagne par des "super-meetings". A Dijon mardi, le candidat de la France insoumise sera une nouvelle fois retransmis dans plusieurs villes de France grâce à ses hologrammes.

Pages

Publicité