Société
Brigitte Macron : un autocollant Daech découvert près du domicile de sa fille
Un quartier de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) a été bloqué après qu'un autocollant Daech a été vu sur une fourgonnette. C'est dans cette ville qu'habite une des belles-filles d'Emmanuel Macron. 
Vidéos à la une
Vers un pacte mondial pour l'environnement. Samedi à Paris, Laurent Fabius, l'ancien président de la COP21 et Ban Ki-moon l'ex-secrétaire général des Nations unies, ont remis au président français un projet destiné à ancrer la protection de l'environnement dans le droit international. Un projet préparé par des juristes et qu'Emmanuel Macron s'est engagé à défendre à l'ONU. Macron promet de porter le projet de " Pacte mondial pour l'environnement " devant l'ONU https://t.co/Hbu8v7Iwez- Le Monde (@lemondefr) 24 juin 2017 Emmanuel Macron : 'Personne ne peut dignement aujourd'hui prétendre lutter avec efficacité contre le terrorisme, pour la paix dans le monde en ne s'attaquant pas à la guerre contre le réchauffement climatique. J'ai essayé de convaincre certains de mes collègues qu'il en était ainsi. J'ai échoué avec quelque uns, vous vous en êtes aperçus.' Après la décision de Donald Trump de désengager les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, ce projet de pacte mondial tend à remettre la protection de la planète au coeur du débat L'idée est notamment de pouvoir faire condamner des Etats qui ne respecteraient pas les principes de protection de l'environnement agréés au niveau international. Mais encore faut-il que ce pacte soit un jour adopté par tous les pays de la planète. Ce qui n'est pas pour demain. Avec Agences
Vidéos à la une
Brigitte Macron a un nouvel homme dans sa vie. Elle n'a pas évincé Emmanuel Macron, mais selon Gala, elle aurait accueilli dans son plus proche entourage Mathieu Barthelat Colin. Un jeune styliste qui a la charge de refaire sa garde-robe. Un spécialiste de la mode pas totalement inconnu du public puisqu'il a travaillé pour des émissions de télévision comme "The Voice" ou le "Bachelor". Il se serait aussi occupé du look de personnalités comme Charles Berling, Lio ou encore l'ex-Miss France Laury Thilleman. Un service que la première dame se paierait elle-même selon Gala. Si la principale intéressée refuse de commenter l'action de ce nouveau collaborateur, le magazine détaille le rôle qu'il tient auprès d'elle. Sa présence auprès de la première dame aurait déjà fait effet. Il aurait réussi à convaincre Brigitte Macron de ne plus s'habiller uniquement en Vuitton, mais de s'ouvrir aussi à du Balmain, du Courrèges et du Paule Ka. Il lui aurait également conseillé un maquillage plus discret.
Vidéos à la une
"Bonjour Emmanuel Macron, la France va-t-elle s'engager pour le fonds de l'éducation?", le message à l'attention du président français posté sur Twitter est signé Rihanna. Quand la popstar américaine n'est pas en train de chanter ou de se déhancher, elle s'engage, à tel point qu'en février dernier elle a été nommée personnalité humanitaire de l'année par Harvard. C'est donc en tant qu'ambassadrice du Partenariat mondial pour l'éducation qu'elle s'est permis de contacter le chef de l'Etat français. Mais la star ne fait pas une fixation sur Emmanuel Macron. Pour récolter des fonds pour l'éducation, elle est prête à interpeller tous les dirigeants des pays membres du G20. Ainsi, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, le président de l'Argentine, Mauricio Macri, et le porte-parole d'Angela Merkel ont aussi été contactés dans un tweet. Une technique qui avait déjà fait ses preuves. L'an dernier, l'artiste avait déjà écrit à François Hollande sur le même sujet. Il lui avait alors répondu sur Twitter dans la langue de Shakespeare. La réponse d'Emmanuel Macron ne devrait donc pas tarder.
Politique
Le président français et l'ancien gouverneur de Californie se sont rencontrés vendredi à l'Elysée pour parler environnement et ont immortalisé ce moment avec un selfie. 
Culture
Avec Téléstar
Le présentateur de Quotidien a publié, via instagram, une photo de Brigitte Macron. Yann Barthès s'amuse de l'attitude de l'épouse d'Emmanuel Macron à l'Elysée envers une jeune musicienne.
Revue du web
Avec L'Opinion
Le président souhaite que les « croisements d’informations » soient plus fréquents
Vidéos à la une
Emmanuel Macron a tenu, ce jeudi, une conférence de presse depuis Bruxelles où il participe à son premier Conseil européen depuis son élection. Le président de la République a évoqué l'assaillant des Champs-Élysées ce lundi qui possédait un permis de détention d'armes alors qu'il était fiché S: "Le fichier S est un fichier qui n'a pas vocation ni à être ouvert ni à être partagée aux autres services de l'État (...) C'est de manière évidente un fonctionnement qui n'est pas satisfaisant et qui ne nous permet de lutter contre le terrorisme".
Vidéos à la une
Emmanuel Macron a tenu une conférence de presse ce jeudi depuis Bruxelles où il participe à son premier Conseil européen depuis son élection. Le président de la République a notamment évoqué le rôle de l'Union européenne dans la protection contre le terrorisme: "L'Europe doit aujourd'hui protéger davantage nos concitoyens". "En matière de lutte contre le terrorisme, nous avons rappelé (...) la nécessité d'une coopération entre les Etats membres et la mise en place d'un contrôle aux frontières extérieures", a-t-il ajouté.
Vidéos à la une
Après le remaniement, le gouvernement Philippe II a posé ce jeudi dans les jardins de l'Élysée pour une nouvelle "photo de famille". Le lieu a été choisi par Emmanuel Macron, insatisfait du premier cliché pris il y a un mois. Le président de la République, tout comme son Premier ministre, se trouvent au second rang. "Il est au centre pour dire qu'il est au coeur de cette équipe", rapporte Matthieu Coache, l'envoyé spécial de BFMTV sur place.
Culture
Avec Téléstar
VIDÉO - Le YouTubeur Will le perturbateur a pris à parti Emmanuel Macron dans la cour de l'Élysée le 21 juin 2017 et alarmé le service de sécurité présidentiel.
Vidéos à la une
Juan Manuel Santos est en France. Le président colombien a été reçu ce mercredi à l'Élysée par Emmanuel Macron avec lequel il a signé un accord de coopération bilatérale. Economie, culture, climat, lutte contre le terrorisme ont notamment été évoqués. Le président français a salué le processus de paix en cours entre Bogotá et la guérilla des FARC. 'Vous devez réussir à gagner cette bataille de la paix, qui, vous me l'avez longuement expliqué, est parfois bien plus difficile à gagner que certaines guerres', a déclaré Emmanuel Macron. 'Il n'y a pas de bombe qui fera pencher la volonté d'un peuple uni et libre. Le terrorisme n'a pas de frontières. Nous regrettons profondément la mort d'un citoyen français dans un attentat à la bombe qui a eu lieu à Bogotá le week-end dernier', a déclaré de son côté, Juan Manuel Santos. Trois personnes, dont une Française, ont péri dans l'explosion d'une bombe dans un centre-commercial de la capitale. Cet attentat condamné par les FARC, n'a pas été revendiqué. Pour Bogotá, il est l'oeuvre de ceux qui veulent empêcher la paix en Colombie. Avec EFE
Politique
Une scène peu ordinaire et quelque peu inquiétante s’est déroulée mercredi dans la cour de l’Elysée entre le président Emmanuel Macron et un inconnu. Découvrez le récit d’un journaliste qui en a été témoin. 
Vidéos à la une
Visés par la justice dans l'affaire des emplois présumés fictifs au MoDem, Richard Ferrand est exfiltré à l'Assemblée, Sylvie Goulard et François Bayrou quittent le gouvernement. Alors que le remaniement était prévu être technique, le chef de l'État en a fait un acte très politique. En effet, Emmanuel Macron a placé plusieurs de ses fidèles et des technocrates à des postes clés. Quel avenir pour les ministres de droite et socialistes ? - Bourdin Direct, du jeudi 22 juin 2017, sur RMC.
Revue du web
Avec L'Opinion
Gérard Longuet a répondu aux questions de Béatrice Houchard
Vidéos à la une
Avec: Jonathan Bouchet-Petersen, journaliste politique à Libération. - Chaque jour, Jean-Jacques Bourdin accueille dans son QG celles et ceux qui suivent la politique. Les Français demandent le renouvellement de la classe politique, RMC propose de "nouvelles têtes".
Vidéos à la une
L'éditorialiste de BFMTV Christophe Barbier a considéré que le nouveau gouvernement nommé hier, écartant les membres du Modem, correspond à "la stratégie d'Emmanuel Macron qui continue à dynamiter le paysage politique". "Il a explosé la gauche de l'intérieur, fracturé la droite de l'extérieur, et a dompté le centre", a-t-il détaillé. Christophe Barbier a alors jugé que le président de la République "remplace la légitimé partisane par la légitimité de la compétence technique".
Vidéos à la une
Selon les informations du Canard Enchaîné, Emmanuel Macron aurait un poste en tête pour Ségolène Royal. L'ancienne ministre de l'Environement, qui n'a jamais caché son soutien au chef de l'État devrait prochainement être nommée ambassadrice de France chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique, révèle l'hebdomadaire. Une information confirmée au Canard Enchainé par un membre du gouvernement qui n'a pas manqué de souligner que "Ségolène Royal est aussi insubmersible que la banquise". Ce poste, créé par Nicolas Sarkozy en 2009, et qui était occupé par Michel Rocard jusqu'à son décès le 2 juillet 2016, est une bonne opportunité pour Ségolène Royal qui avait échoué à décrocher le poste de directrice du Programme des Nations unies pour le développement.
Politique
Après les élections législatives et quatre démissions, la liste du gouvernement Édouard Philippe II a été annoncée ce jeudi 21 juin par le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler. Découvrez-le en photos. 
Revue du web
Avec L'Opinion
« Il ne faudrait pas que les importantes réformes attendues donnent lieu à des faux-semblants dépourvus du moindre résultat, car les tentations extrémistes deviendraient très menaçantes, en l’absence d’une opposition démocratique crédible »
Revue du web
Avec L'Opinion
« Pour apporter enfin des réponses aux nombreux défis, En Marche ! devra démontrer que la délibération en son sein parvient à aborder sans tabous idéologiques les solutions pragmatiques avec plus d’efficacité concrète que la rivalité stérile de l’ancien oligopole des partis »
Vidéos à la une
En France, 2 nouvelles démissions dans le gouvernement, deux piliers du parti centriste Modem. D'abord François Bayrou, le président du Modem. Il occupait le poste de garde des Sceaux, et il a indiqué ce mercredi matin qu'il ne ferait pas partie du prochain gouvernement qui doit être annoncé dans la journée. François Bayrou a précisé qu'il donnerait une conférence de prese en fin d'après-midi. L'autre ministre démissionnaire est Marielle de Sarnez, qui gérait le portefeuille des Affaires européennes. Elle quitte le gouvernement pour présider le groupe du parti centriste à l'Assemblée nationale. Le Modem est sous le coup d'une enquête sur des emplois présumés fictifs d'assistants parlementaires au Parlement européen.
Législatives
Après Najat Vallaud-Belkacem, c'est au tour de Benoît Hamon de dézinguer Emmanuel Macron dans une nouvelle interview. L'ancien ministre de l'Education nationale en a également profité pour revenir sur sa défaite à l'élection présidentielle.
Vidéos à la une
L'éditorialiste de BFMTV Christophe Barbier a estimé que la démission de François Bayrou ordonnait "un rééquilibrage politique, un virage politique du gouvernement". "Le système politique ancien a été détruit à 100% par Emmanuel Macron", a observé Christophe Barbier, qui considère désormais que "nous allons avoir un gouvernement macrono-macronien", avec des personnalités de droite et de gauche fidèles au président de la République.

Pages

Publicité