Revue du web
Avec Atlantico
Malgré une forte hausse des actes anti-chrétiens commis en France ces derniers mois, les pouvoirs publics restent silencieux et inactifs. Une situation différente lorsque ce sont des actes islamophobes qui sont commis, même si la nature des actes est similaire.
International
La femme de Keith Lamont Scott a fait parvenir une vidéo au New York Times pour faire la lumière sur les circonstances de la mort de son mari, tué par un policier mardi en Caroline du Nord.  
Vidéos A la une
Plus de 300 gendarmes ont été mobilisés à l'aube ce lundi à Moirans. L'opération a conduit à l'interpellation de 14 personnes liées aux émeutes qui avaient eu lieu en octobre dans la communauté des gens du voyage. Des voitures avaient été incendiées dans le quartier de la gare où les forces de l'ordre avaient essuyé des jets de projectiles.
Vidéos A la une
Dimanche, des centaines de manifestants se sont affrontés avec les forces de l'ordre. Ceux-ci protestaient contre les positions de Matteo Salvini sur les migrants et notamment sur son refus des quotas, qui lui valent d'être qualifié de fasciste par les militants d'extrême gauche.
Vidéos A la une
Dimanche, des centaines de manifestants se sont affrontés avec les forces de l'ordre. Ceux-ci protestaient contre les positions de Matteo Salvini...
Vidéos A la une
Le Premier ministre s'est rendu ce vendredi à Moirans, cette ville iséroise théâtre d'émeutes urbaines provoquées par les gens du voyage le 20 octobre dernier. Plus de deux semaines après les violences, les victimes s'inquiètent de l'indemnisation de leur préjudice. "Nous apporterons des réponses précises pour indemniser dans les meilleurs conditions et dans les meilleurs délais les victimes de ces violences", a tenu à rassurer Manuel Valls.
Vidéos A la une
Le Premier ministre s'est rendu ce vendredi à Moirans, cette ville iséroise théâtre d'émeutes urbaines provoquées par les gens du voyage le 20 octobre dernier. "Il y aura des interpellations et des sanctions à la hauteur de la violence que Moirans et ses habitants ont connu", a déclaré Manuel Valls. "Personne ne peut douter de l'engagement de l'État et de la justice pour apporter une réponse légitime à la colère des habitants", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Le vice-président PS du Conseil régional d'Ile-de-France, Julien Dray, était l'invitée d'Apolline de Malherbe mardi matin sur BFMTV et RMC. Dix ans après les émeutes en banlieue, le co-fondateur de SOS racisme refuse d'être défaitiste. "La banlieue française a changé de visage (...) Une partie des jeunes dans les cités ont dit 'maintenant il faut aussi qu'on s'en sorte par nous-même'", a assuré le candidat tête de liste du PS aux élections régionales dans le Val-de-Marne.
Société
Voitures en feu, voie ferrée bloquée… la communauté des gens du voyage s’est livrée à un impressionnant saccage la nuit dernière à Moirans, dans l’Isère. Ses membres exigeaient que deux des leurs obtiennent une permission de sortie pour se rendre aux obsèques de leur frère et cousin.
Vidéos Insolite
Mardi, le quartier londonien de Walthamstow a dû être fermé pendant plusieurs heures en raison d'une bagarre générale impliquant environ 200...
Vidéos Insolite
À Baltimore, après l’enterrement de Freddie Gray, un jeune noir décédé lors de son arrestation par la police, des émeutes ont fait rage dans la ville. Toutefois, une scène insolite a été filmée ce jour-là. Dans la...
Vidéos A la une
BALTIMORE - 27 avril 2015 - C'est une mère qui ne s'en laisse pas compter. Alors que la ville de Baltimore est secouée depuis plusieurs jours par des émeutes et des pillages, cette femme a reconnu son fils à la télévision parmi les manifestants. Plus efficace que la police, la mère de famille a su apparemment trouver les mots et les gestes pour le ramener à la maison. Les violences ont éclaté à Baltimore à la suite des funérailles d'un jeune Noir décédé quelques jours après son interpellation musclée. Les protestations ont dégénéré à point tel que la garde nationale a été appelée en renfort pour ramener le calme.
Vidéos Insolite
Lundi 27 avril, à l'heure où de violentes émeutes faisaient rage dans la ville, à la suite des obsèques de Freddie Gray, un jeune homme noir décédé quelques jours après son interpellation par la police le 19 avril dernier, un...
Vidéos Insolite
Cette maman est devenue une héroine pour de nombreux parents. Elle réprimande un jeune garçon, probablement son fils lorsqu'elle l'aperçoit...
International
Ce lundi, la ville de Baltimore aux Etats-Unis a été le théâtre de violentes émeutes peu de temps après les funérailles de Freddie Gray. Le jeune noir de 25 ans est mort après avoir été arrêté par la police.
Vidéos A la une
Hommage ce samedi à Claude Dilain. Le maire de Clichy-sous-Bois s'était fait le porte-voix des habitants des quartiers populaires. Qu'est devenue sa commune, d'où sont parties les émeutes de 2005, après la mort de deux jeunes dans un transformateur électrique? Qu'est-ce qui a changé, grâce à lui, en partie? Que reste-il à faire ?
Vidéos A la une
OUAGADOUGOU - 31 oct 2014 - Au lendemain de violentes émeutes dans les rues de Ouagadougou, Blaise Compaoré lâche le pouvoir. Vendredi après-midi, l'inamovible président du Burkina Faso a annoncé sa démission. Dans un communiqué, il décrète la vacance du pouvoir, au profit d'une transition. Objectif : des élections libres et transparentes dans un délai de 90 jours. L'annonce d'un projet de révision constitutionnelle qui aurait permis à Blaise Compaoré de se représenter à la présidentielle de 2015 a précipité la fin de règne du dirigeant. Arrivé au pouvoir en 1987 à la faveur d'un putsch, Blaise Compaoré avait su se maintenir à la tête du pays. Malgré un bilan économique catastrophique, il s'était taillé une réputation d'arbitre, jouant les médiateurs dans les conflits qui ont secoué les pays voisins - et notamment en Côte d'Ivoire. Après 27 ans d'un règne sans partage, l'ancien homme fort du Burkina rate sa sortie. A son crédit : un bain de sang évité dans les rues de Ouagadougou. Le pouvoir est désormais aux mains du chef d'état-major de l'armée burkinabè.
Vidéos A la une
Dix turcs, travaillant sur le chantier d'une tour de 42 étages en construction à Istanbul, sont morts samedi lorsque leur ascenseur a chuté du...
Vidéos A la une
Il y a quelques jours Mike Brown, un noir américain originaire de Ferguson dans le Mississipi, était abattu de six balles dans le corps par un policier blanc. Les habitants portent un regard partagé sur ce qui se passe dans leur ville. Racisme ou injustice, chacun a son avis sur les problèmes qui minent la communauté.
Vidéos A la une
Jean-Bernard Cadier, correspondant BFMTV à New York, était en duplex pour BFM Story. La tension est toujours vive à Ferguson, dans l'État du Missouri, une semaine après la mort du jeune noir Michael Brown abattu le 9 août par un policier. Dimanche soir, la ville a été sécouée par de nouvelles émeutes. Environ 200 manifestants se sont rassemblés pour dénoncer un crime raciste. Il s'agit de la cinquième nuit de tensions consécutive. Les policiers ont dû faire usage de gaz lacrymogène et de fumigènes pour les disperser. Et la garde nationale a été appelée en renfort après cette nouvelle nuit d'émeutes.
Vidéos A la une
Frédéric Autran, envoyé spécial de BFM TV à Ferguson (Missouri) et François Durpaire, historien et spécialiste des États-Unis, étaient les invités de BFM Story. La mort de Michael Brown, un jeune noir abattu par un policier blanc le 9 août alors qu'il n'était pas armé, a provoqué 10 jours d'émeutes dans cette petite localité du Missouri. La garde nationale a été appelée en renfort depuis lundi 18 août pour apaiser l'atmosphère. Mais tous les soirs, des échauffourées opposent des manifestants et des policiers à cran. La mort de cet adolescent rappelle celles de Trayon Martin et Renisha McBride ces dernières années et ravive la question des inégalités raciales en Amérique.
International
Depuis ce lundi la Garde nationale est venue prêter main-forte aux policiers de Ferguson (Missouri). La ville connaît de graves violences depuis la mort d'un jeune noir tué dans des circonstances floues par un policier blanc.
Vidéos A la une
FERGUSON (Missouri)- 14 août 2014 - Des émeutes ont éclaté mercredi soir à Ferguson, dans l'Etat du Missouri, au centre des Etats-Unis. De nombreux manifestants s'étaient rassemblés pour dénoncer la mort d'un jeune Noir tué samedi par un policier. Les faits se sont déroulés samedi. Mais les récits sur les circonstances du décès diffèrent. Selon un témoin, Michael Brown, un jeune Noir, marchait dans la rue quand un agent de police s'en est pris à lui et a tiré sur l'adolescent, qui avait les mains en l'air. Selon la police, au contraire, Michael Brown a été tué après avoir agressé un policier et tenté de lui dérober son arme. Depuis le drame, la communauté noire se mobilise et les manifestations se succèdent. Ce mercredi soir, la tension est monté d'un cran dans la banlieue de Saint-Louis. La police a tiré des gaz lacrymogènes et des fumigènes. Selon la chaîne américaine CNN, une station essence a été incendiée. Le président américain Barack Obama avait appelé mardi à l'apaisement et au dialogue, en rappelant que le FBI avait lancé une enquête fédérale en parallèle à celle menée par la police du comté.
Vidéos A la une
SAINT-LOUIS (Missouri) - 10 août 2014 - Scènes de pillage à Saint-Louis dans l'état du Missouri. Plusieurs magasins ont été dévalisés,comme ici dans cette enseigne d'équipement automobile. Une situation très tendue depuis la mort d'un jeune Afro-Américain de 18 ans. Samedi, Michael Brown a été tué de plusieurs balles par un policier. D'après la police, le jeune homme serait à l'origine de la dispute avec le policier qui sortait de sa voiture. Mais l'entourage de Michael Brown conteste cette version des faits et affirme que le représentant de l'ordre aurait au contraire lancé le premier des insultes avant de se montrer violent. Depuis les rassemblements se multiplient, mais plusieurs ont dégénéré.
Vidéos A la une
Marine Le Pen, présidente du Front national et députée européenne était l'invitée de Veronique Jacquier sur BFMTV/RMC jeudi matin. Elle s'est exprimée sur les dérives dans les manifestations liées au conflit israélo-palestinien, et a accusé en partie l'Etat de faire preuve de "laxisme" pour les émeutiers les plus violents. "Il faut rétablir l'ordre républicain dans notre pays", a-t-elle ajouté.
Vidéos A la une
Politique Première: Apolline de Malherbe revient, ce lundi 21 juillet, dans sa chronique politique quotidienne sur les rassemblements pro-palestiniens en France. "Une France apaisée était l'un des slogans de François Hollande durant sa campagne, mais ces émeutes montrent le visage d'une France non apaisée."
Vidéos A la une
De nombreux berlinois se sont réunis, jeudi soir, pour célébrer en grande pompe la fête des travailleurs. Mais une année de plus, la soirée...
Vidéos A la une
Des violences urbaines ont éclaté dans la nuit de lundi à mardi à Behren-lès-Forbach, en Moselle, près de Forbach, quelques heures après l'interpellation par les gendarmes d'un jeune meneur...
Vidéos A la une
Des violences urbaines ont éclaté dans la nuit de lundi à mardi à Behren-lès-Forbach, en Moselle, près de Forbach, quelques heures après l'interpellation par les gendarmes d'un jeune meneur...
Vidéos A la une
Harold Hyman, spécialiste en géopolitique, revient ce samedi sur les causes du climat de tensions en Bosnie-Herzégovine.

Pages

Publicité