Vidéos A la une
Ça fait près de deux ans que Félix, le fils de Véronique, est parti faire le jihad en Syrie. Comme trois autres familles, cette mère a décidé de témoigner dans un spot qui sera diffusé pendant un mois gratuitement sur une vingtaine de médias. Ces clips ont pour but de lutter contre l'embrigadement des jeunes sur Internet notamment. Sur le plateau de BFM Story, Véronique est revenue sur la lente conversion de son fils: "il s'est converti tout seul, il n'y a pas d'accompagnement, tout se fait très progressivement".
Vidéos A la une
LEZIGNAN - Cela fait plus de six mois que Sarah a quitté le domicile familial, direction la Syrie. Mais pour sa mère, pas question de perdre espoir. Malgré la peur et la tristesse, Séverine Al Mehenni croit encore au retour de sa fille. L'adolescente a rejoint les djihadistes de l'État islamique. Partie de son village de Lézignan-Corbières, dans le sud de la France, elle a pris le train pour Marseille, avant de rejoindre la Turquie, et enfin la Syrie. Depuis son départ, les nouvelles sont plus que rares, seuls trois brefs appels téléphoniques. Lors du dernier, la jeune femme a annoncé s'être mariée avec un Tunisien de 25 ans, vivant en Syrie. Pour Séverine, sa fille est une victime. Endoctrinée via des réseaux sociaux plusieurs mois avant son départ, l'adolescente s'est transformée petit à petit. Le voile intégral d'abord, puis le refus d'aller à l'école. Comme Sarah, elles seraient plus d'une centaine de Françaises à avoir rejoint le djihad en Syrie.
Publicité