Vidéos A la une
"Ce serait bien que l'exécutif soit solidaire de sa majorité et de son électorat", juge Emanuel Maurel sur BFMTV. "Le pire serait de persévérer dans l'erreur", assène le député européen à classer du côté des "frondeurs" .
Publicité