Vidéos A la une
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron tente de poursuivre les efforts de conciliation de la France dans la crise grecque. Au micro de Ruth Elkrief, il affirme que même si les Grecs votaient non au référendum, "la réponse ne peut pas être une sortie automatique" de la zone euro. Le ministre ajoute que "la France travaillera à un compromis" dès lundi avec la Grèce.
Publicité