Vidéos à la une
Jean-Philippe Magnen s'est dit "consterné samedi par la dégénération des manifestations lors d'un défilé à Nantes contre les "violences policières", six jours après la mort de Rémi Fraisse. "Il y a des failles dans notre démocratie au-delà de ces violences", a regretté le vice-président EELV de la région Pays de la Loire joint par téléphone par BFMTV.
Publicité