Nathalie ARTHAUD
(LUTTE OUVRIERE)

Le candidat

Nathalie Arthaud est née le 23 février 1970 à Peyrins, d’un père garagiste et d’une mère assistante comptable. Elle a un frère et une sœur. Nathalie Arthaud quitte sa ville pour Lyon au milieu des années 1980 afin de suivre un cursus sport-études en volley. Après l’obtention de son bac, elle poursuit ses études et passe avec succès le concours d’enseignant. Titulaire du CAPES, elle enseigne en économie gestion avant de décrocher son agrégation. Nathalie Arthaud a démarré sa carrière professionnelle comme enseignante dans des établissements scolaires en banlieue lyonnaise et en banlieue parisienne.

Très jeune, Nathalie Arthaud s’engage en politique aux côtés du parti d’extrême gauche Lutte ouvrière alors qu’elle n’a que 18 ans. Elle va rapidement devenir porte-parole du parti en région Rhône-Alpes. Mais c’est en 2007 qu’elle commence à se faire connaître du grand public en devenant la porte-parole d’Arlette Laguiller pour l’élection présidentielle de 2007. L’année suivante, elle devient conseillère municipale de Vaulx-en-Velin. Elle occupe cette fonction de 2008 à 2014. En 2008, elle est également désignée porte-parole du parti Lute ouvrière, succédant à ce poste à Arlette Laguiller. Elle obtient 0,84 % des suffrages lors des élections européennes de juin 2009 puis 1,42 % lors des élections régionales de 2010 en Rhône-Alpes. Nathalie Arthaud se présente pour la première fois aux élections présidentielles de 2012. Elle y récolte 0,56 % des voix, ce qui la place au neuvième rang lors du premier tour. Les législatives de 2012 lui permettent d’obtenir 2,46 % des voix dans la 6e circonscription de la Seine-Saint-Denis. Nathalie Arthaud a été désignée candidate de Lutte ouvrière pour les élections présidentielles de 2017 lors du congrès des 12 et 13 mars 2016.

En marge de sa carrière politique, Nathalie Arthaud continue d’enseigner dans un lycée de Seine-Saint-Denis, en section technique. Très discrète au sujet de sa vie privée, elle n’est pas mariée et n’a pas d’enfants.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE LA LAICITE

En tant que parti communiste se réclamant d’une idéologie marxiste, Lutte ouvrière a une position assez tranchée au sujet des religions. Le parti fait sienne la célèbre affirmation de Karl Marx selon laquelle « la religion est l’opium du peuple ».

Nathalie Arthaud ne prône pas l’interdiction des religions. Elle propose, en revanche, de limiter l’influence de la religion en maintenant la croyance religieuse au sein de la sphère privée. La porte-parole de Lutte ouvrière s’engage à une séparation totale de l’Eglise et de l’Etat, avec une vision très stricte du principe de laïcité. Il s’agit là d’une condition indispensable pour l’émergence des libertés élémentaires, à commencer par celles des femmes.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DES IMPOTS

La thématique des impôts occupe une place importante dans le programme de Nathalie Arthaud. La candidate de Lutte ouvrière fait la promesse, si elle est élue, de supprimer la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée),en raison de son caractère injuste vis-à-vis des populations les plus défavorisées. Au sujet de la répartition des efforts face à l’impôt, elle voudrait instaurer une plus forte progressivité de l’impôt allant jusqu’à 100 % pour les revenus du capital issus de l’exploitation d’autrui. 
Les entreprises non plus ne seraient pas épargnées par d’importantes hausses d’impôts. Nathalie Arthaud suggère notamment une augmentation de l’impôt sur les sociétés. Celui-ci serait fixé à 50 % minium du chiffre d’affaires.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'IMMIGRATION

La position de Lutte ouvrière en matière d’immigration est particulièrement ouverte. Le parti propose de régulariser immédiatement tous les sans-papiers. Nathalie Arthaud souhaite également que les immigrés puissent disposer de droits identiques à ceux des citoyens français. Elle promet ainsi d’instaurer le droit de vote à tous les immigrés, quel que soit le scrutin et quel que soit le statut juridique de ces immigrés. 
Ces mesures iraient de pair avec l’interdiction immédiate des contrôles au faciès et des expulsions. En outre, Nathalie Arthaud s’engage, en cas d’élection, à garantir la solidarité des pouvoirs publics avec tous les citoyens qui se battent pour la régularisation des travailleurs étrangers.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'EDUCATION

L’éducation constitue sans surprise l’un des principaux thèmes développés par Lutte ouvrière. Nathalie Arthaud propose une augmentation massive du nombre d’enseignants, avec une affectation en grand nombre dans des établissements scolaires situés dans des zones sensibles, et cela, dès la maternelle. 
Nathalie Arthaud propose également de développer le travail en petits groupes d’élèves dans tous les établissements où cette solution s’avèrerait nécessaire. Elle souhaite aussi le rétablissement des postes d’enseignants spécialisés dans la prise en charge d’enfants en difficulté. Enfin, elle promet l’embauche de personnels pour permettre l’accueil des enfants âgés de deux à trois ans à l’école maternelle.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE LA SANTE

Au sujet de la santé, Nathalie Arthaud considère que la prévention constitue une nécessité, mais que, malheureusement, les financements manquent cruellement. La candidate de Lutte ouvrière propose donc de supprimer les cadeaux fiscaux proposés chaque année aux grandes entreprises afin de les redistribuer vers le domaine de la santé. Nathalie Arthaud mentionne le fait que 40 milliards d’euros ont été distribués l’année dernière sous forme de cadeaux fiscaux aux grandes entreprises. Or, ces subventions pourraient servir à financer la prévention et la recherche dans le domaine de la santé.

Nathalie Arthaud propose également la gratuité des soins de santé grâce à une prise en charge complète par l’Assurance maladie. Afin de financer cette mesure, elle souhaite obliger les grands groupes pharmaceutiques et les sociétés opérant dans la finance à contribuer aux efforts en matière de santé en ponctionnant une partie de leurs bénéfices financiers.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DU TERRORISME

La question du terrorisme ne fait pas réellement partie des thématiques privilégiées par Lutte ouvrière. Nathalie Arthaud propose cependant de supprimer l’armée permanente, les bases militaires françaises à l’étranger, ainsi que la participation de la France à des opérations militaires en territoires étrangers, et notamment dans des zones où opèrent des groupes terroristes. Le retrait des grandes puissances de la scène internationale sur le plan militaire contribuera, selon Lutte ouvrière à éviter que des groupes terroristes ne se développent dans ces zones de guerre. 
A la lutte contre le terrorisme, Nathalie Arthaud considère que la priorité va à la lutte des classes contre le capitalisme. 

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'ECOLOGIE

En matière d’écologie, Nathalie Arthaud prône une planification de la production de manière à ce que celle-ci puisse prendre forme en fonction des besoins réels de la population. Elle s’oppose en revanche à toutes mesures visant à restreindre la consommation de la population par le biais d’augmentations tarifaires ou de taxes sous prétexte de sauvegarde écologique.
Nathalie Arthaud n’est pas opposée par principe à l’usage du nucléaire ou des OGM, mais elle réclame que leur utilisation intervienne en dehors du cadre capitalistique afin d’éviter tout risque de dérives. Enfin, la candidate de Lutte ouvrière souhaite que les populations soient informées et disposent d’un pouvoir de contrôle sur les techniques à risques.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE LA DELINQUANCE

Sans surprise, les thématiques de la sécurité et de la délinquance ne sont pas particulièrement au cœur du programme de Lutte ouvrière, même si quelques mesures peuvent ici être évoquées.
En matière de lutte contre la délinquance, Nathalie Arthaud propose de lutter contre la pauvreté au moyen de la garantie de l’emploi et des salaires. De la sorte, ces mesures permettraient de limiter la dégradation des conditions de vie qui, selon elle, sont à l’origine des délits, de la violence et de l’insécurité pour une part importante.
La candidate de Lutte ouvrière propose en outre de renforcer la présence policière dans les quartiers sensibles. Elle suggère également le rétablissement de la police de proximité afin de rétablir du lien social avec les populations qui en ont le plus besoin.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'EMPLOI-ENTREPRISES

Le programme de Nathalie Arthaud est particulièrement détaillé au sujet de la thématique emploi-entreprises.
L’une de ses principales mesures serait d’exproprier les grands groupes industriels, financiers ainsi que les grandes banques, sans indemnisation ni rachat. Cette mesure s’accompagnerait de la suppression immédiate de toutes les aides patronales (exonérations de charges et allègements de cotisations patronales).
Nathalie Arthaud propose également une augmentation conséquente de tous les salaires, avec une parité complète entre hommes et femmes. Le SMIC, les retraites et les pensions seraient augmentées à 1 700 euros par mois minimum. La candidate de Lutte ouvrière propose de lutter contre le chômage et la précarité en interdisant les licenciements dans les grandes entreprises et dans les entreprises réalisant des bénéfices. Elle souhaite également le remplacement des emplois précaires par des emplois stables.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'ENDETTEMENT

Selon Nathalie Arthaud, la thématique de l’endettement et de la dette publique témoigne d’une mainmise des capitalistes sur l’Etat. Selon elle, les emprunts d’Etat constituent une source inépuisable de profits pour les banquiers et des acteurs du système capitaliste.
La candidate de Lutte ouvrière considère que la dette publique ne concerne en aucune manière les classes populaires. Selon elle, les populations issues des classes populaires n’ont pas à subir la baisse du pouvoir d’achat ou la régression des services publics qui leur sont imposées par la classe politique, sous la pression des capitalistes. Elle propose donc de laisser les capitalistes et les banquiers rembourser eux-mêmes la dette publique.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'EUROPE

Nathalie Arthaud considère l’Union européenne comme le territoire géographique adapté aux enjeux des habitants qui y vivent. La production et la répartition des richesses, la gestion des ressources énergétiques ainsi que les problèmes environnementaux doivent pouvoir être régis à l’échelon européen. Mais la construction européenne est perçue, selon Nathalie Arthaud comme un instrument politique au service d’une caste de capitalistes et de banquiers.
La candidate de Lutte ouvrière prône un remplacement de l’Europe actuelle par une véritable Europe des peuples et des travailleurs, où la liberté de circulation des individus ne serait pas destinée à garantir le bon fonctionnement du marché commun, mais constituerait au contraire une finalité pour les citoyens européens.

CE QUE PENSE NATHALIE ARTHAUD DE L'INTERNATIONAL

Selon Lutte ouvrière, le monde est un village dans lequel les travailleurs doivent pouvoir circuler sans limitation. Selon Nathalie Arthaud, la construction européenne doit servir à l’union des peuples à l’échelle mondiale. L’objectif d’une telle construction européenne étant d’œuvrer à l’abolition progressive des frontières entre tous les pays du monde.
Afin de donner un coup d’arrêt à l’économie capitaliste, Nathalie Arthaud suggère la création d’une Europe socialiste des peuples et des travailleurs. Une telle structure pourrait servir de modèle pour engager une transition planétaire de la même manière que les Etats-Unis d’Amérique ont imposé le capitalisme au monde entier au cours du siècle dernier.
Sur le plan militaire, la porte-parole de Lutte ouvrière s’engage à supprimer l’armée permanente, et à désengager la France des opérations militaires sur lesquelles elle est engagée.

Rechercher les résultats de votre ville

L’ancien candidat de la droite à l’élection présidentielle aurait l’intention de revenir sur l’affaire qui a entaché sa campagne. Celui qui se rêvait à...