Marine LE PEN
(LE FRONT NATIONAL)

Le candidat

A 48 ans, Marine Le Pen propose pour la deuxième fois sa candidature à l’élection présidentielle. Avant d’épouser la voie de son père, Jean-Marie Le Pen, la jeune Marine passe son baccalauréat à Saint-Cloud, puis étudie le droit pénal à l’université Paris II Panthéon-Assas. En 1992, elle devient avocate au barreau de Paris. Elle se marie avec Franck Chauffroy, avec qui elle donne naissance à trois enfants en 1998 et 1999. C’est à cette époque qu’elle quitte le barreau pour le service juridique du Front national, parti fondé en 1972 par son père. Parallèlement, elle glane son premier mandat et siège au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Elle divorce en 2000, puis épouse deux ans plus tard Eric Iorio. En 2002, elle participe à la campagne de Jean-Marie Le Pen qui se hissera au second tour de l’élection présidentielle. Quelques semaines plus tard, elle échoue aux élections législatives, mais en 2004, elle est élue députée européenne dans la circonscription d’Ile-de-France.

En 2007, Jean-Marie Le Pen ne réédite pas ses performances passées et des dissensions apparaissent au sein du FN. Marine s’installe alors à Hénin-Beaumont et participe à l’élection municipale avec Steeve Briois. Réélue au Parlement européen en 2009, elle recrute son conjoint Louis Aliot en 2011. Cette année-là, au congrès du FN de Tours, elle succède à son père à la présidence du parti. Elle est alors tout naturellement désignée pour présenter sa candidature à l’élection présidentielle de 2012. Elle termine troisième avec 17,90 % des voix. La même année, elle échoue à nouveau aux élections législatives et crée le Rassemblement bleu Marine. En 2015, elle entre en conflit avec son père, notamment à cause de ses propos révisionnistes, si bien qu'il se voit exclu de son parti. Lors des élections régionales de 2015, le FN obtient des scores historiques, mais aucune liste n’est élue. Marine Le Pen devient tout de même conseillère régionale des Hauts-de-France. Forte de sondages très favorables pour une première place au premier tour de l’élection présidentielle 2017, elle porte sa candidature dès 2016.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE LA LAICITE

La candidate du Front national à l’élection présidentielle de 2017 insiste sur la promotion de la laïcité. Elle veut en effet combattre le communautarisme, en faisant inscrire dans la Constitution le principe selon lequel la République ne reconnaît aucune communauté. Elle souhaite que la laïcité soit rétablie partout et notamment à l’école. Elle projette d’étendre ce principe à l’ensemble de l’espace public et veut qu’il soit également inscrit dans le Code du travail. En outre, pour renforcer la laïcité, elle porte une idée consistant à fermer les mosquées extrémistes et interdire les financements publics de lieux de culte. Plus globalement, elle défend l’identité nationale et prévoit de renforcer la langue française et l’unité de la nation.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DES IMPOTS

Sur le sujet des impôts, le cheval de bataille de Marine Le Pen consiste à rendre la fiscalité plus juste. Elle s’oppose, à ce titre, à la hausse de la TVA et de la CSG. Elle préconise le maintien de l’ISF. Elle affiche l’ambition de réduire de 10 % les impôts sur le revenu des trois tranches les plus basses. Dans le but de simplifier le système fiscal, elle suggère de mettre un terme aux impôts à faible rendement. Elle se dit défavorable au prélèvement à la source, trop complexe pour les PME. Elle annonce, en outre, une lutte efficace contre l’évasion fiscale et la privation d’accès aux marchés publics, pour les multinationales qui pratiquent l’optimisation fiscale. Elle dénonce aussi les conventions passées avec les pays du Golfe, qui leur accordent des privilèges sur l’économie française.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE L’IMMIGRATION

L’immigration, selon Marine Le Pen, ronge la société française. Elle est donc favorable à la sortie de l’espace Schengen et au rétablissement des frontières nationales. Elle compte, pour cela, recruter 6 000 agents en 5 ans afin de reconstituer les effectifs supprimés aux douanes. Elle projette également d’interdire la régularisation des étrangers en situation illégale et de rendre systématique leur expulsion. Elle poursuivra l’objectif d’une immigration légale limitée à un solde annuel de 10 000 individus. Elle annonce, par ailleurs, qu’elle supprimera le droit du sol afin que seules, la filiation et la naturalisation permettent d’acquérir la nationalité française. La présidente du Front national propose enfin de revenir à l’esprit initial du droit d’asile.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE L’EDUCATION

En matière d’éducation, Marine Le Pen veut replacer les apprentissages fondamentaux au centre de la transmission des connaissances et propose de consacrer la moitié du temps scolaire, en école élémentaire, à l’enseignement du français. Elle souhaite, par ailleurs, imposer des règles de laïcité, de neutralité et de sécurité à l’école. Egalité des chances, respect du maître et port d’un uniforme font partie de son programme éducatif. Elle envisage de revenir sur la réforme des rythmes scolaires et de développer l’apprentissage en alternance. Elle souhaite également que la sélection en université soit basée sur le mérite. Pour cela, la présidente du Front national défend une revalorisation des bourses au mérite et refuse le système du tirage au sort pour sélectionner les étudiants.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE LA SANTE

Marine Le Pen garantit qu’elle pérennisera la Sécurité sociale, en simplifiant son administration. Dans le but d’éviter les déserts médicaux et le recours aux médecins étrangers, elle propose de relever le numerus clausus et d’instaurer un stage d’internat dans les zones en déficit de professionnels de santé. Elle souhaite aussi soutenir les hôpitaux de proximité pour assurer leur maintien. Elle ambitionne de réaliser des économies grâce à quatre actions : supprimer l’aide aux clandestins, lutter contre la fraude, baisser le prix des médicaments trop onéreux et favoriser la vente de médicaments à l’unité. La candidate du Front national suggère d'intégrer un cinquième risque de Sécurité sociale concernant la dépendance, capable d’offrir aux Français des soins et une vie dignes.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DU TERRORISME

Marine Le Pen ambitionne d’éradiquer le terrorisme et de casser les réseaux fondamentalistes islamistes. C'est pourquoi, elle souhaite interdire les organismes liés aux fondamentalistes et les dissoudre. Elle propose aussi d’expulser tous les étrangers en lien avec cette idéologie. Dans le but de combattre les filières djihadistes, elle prône la déchéance de nationalité et l’interdiction du territoire pour les binationaux liés à ces réseaux. Les mosquées extrémistes seront fermées et les financements publics de lieux de culte seront empêchés. Marine Le Pen propose également de renforcer les moyens humains et techniques des services de renseignement. Une agence serait ouverte pour analyser les menaces et coordonner les opérations.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE LA L’ECOLOGIE

Le programme de Marine Le Pen en matière d'écologie consiste notamment à privilégier la production et la consommation locale. Elle souhaite également améliorer l’isolation de l’habitat. Elle se dit favorable à un moratoire sur l’énergie éolienne et au développement des filières françaises des énergies renouvelables, à l’image du solaire, du biogaz ou encore du bois. Concernant le nucléaire, la candidate affiche sa volonté de modernisation et de sécurisation du parc national. Outre l’interdiction du gaz de schiste et le soutien à la filière française de l’hydrogène, Marine Le Pen veut faire de la protection animale une priorité nationale. Enfin, elle préconise l’application du principe de précaution sur le sujet des OGM.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE LA DELINQUANCE

Les réponses sur la délinquance figurent parmi les priorités de Marine Le Pen. A ce titre, son programme vise à rétablir la sécurité, en réarmant massivement les forces de l’ordre. Elle propose de recruter des policiers et gendarmes, de leur donner plus de moyens matériels, ainsi qu'une assistance morale et juridique. Elle envisage également un plan de désarmement des banlieues et de reprendre en main les zones de non-droit. Elle veut, pour cela, responsabiliser les parents pour lutter contre la délinquance des mineurs et appliquer la tolérance zéro pour mettre un terme au laxisme judiciaire. Elle propose aussi d’instaurer la peine de prison de perpétuité réelle incompressible, de créer 40 000 places de prison et d’expulser automatiquement les délinquants étrangers.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE L’EMPLOI-ENTREPRISE

Marine Le Pen présente un nouveau modèle patriote afin de lutter contre le chômage. Elle veut engager un plan de réindustrialisation. Elle soutiendrait les entreprises nationales contre la concurrence mondiale déloyale et mettrait en place un patriotisme économique, en prenant ses distances avec les contraintes européennes. La candidate à la fonction suprême promet de soutenir les entreprises par le biais de l’économie réelle. Son programme consiste, notamment, à simplifier les régimes administratifs et fiscaux et à alléger les charges sociales qui pèsent sur les TPE-PME. L’impôt sur les sociétés pour les PME serait ainsi ramené de 33 % à 24 %. En facilitant l’accès au crédit des petites entreprises, elle espère remettre la finance au service de l’économie réelle.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE L’ENDETTEMENT

La présidente du Front national prévoit d’opérer une remise en ordre dans les finances publiques du pays, en mettant un terme aux mauvaises dépenses publiques. Elle évoque notamment les dépenses relatives à la problématique de l’immigration et celles concernant l’Union européenne. Elle veut d’ailleurs rendre au peuple français sa souveraineté, en particulier monétaire, législative, territoriale et économique. Marine Le Pen projette également de lutter contre la fraude sociale et l’évasion fiscale. Elle souhaite rétablir l’autorisation de financement direct par le Trésor de la Banque de France et, ainsi, sortir de la dépendance aux marchés financiers. En s’attaquant aux paradis fiscaux, elle espère préserver le modèle social français.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE L’EUROPE

Au cœur du projet présidentiel de Marine Le Pen figure le souverainisme. Elle fait en effet une priorité du fait de retrouver la liberté et la maîtrise du destin national. Les Français doivent, selon elle, reconquérir leur souveraineté par rapport à Bruxelles. Tant sur le plan monétaire avec le projet de retour du franc, que sur les plans législatif, économique et territorial, l’Union européenne est incriminée. L’eurodéputée propose donc d’engager une discussion avec les partenaires européens et d’organiser un référendum sur l’appartenance à l’UE. Marine Le Pen espère ainsi définir un projet européen qui respecte l’indépendance française, ainsi que les souverainetés des Etats, et qui serve les intérêts de la population.

CE QUE PENSE MARINE LE PEN DE L’INTERNATIONAL

Marine Le Pen ambitionne de faire respecter la France à travers le monde et de lui rendre un rôle majeur. Pour cela, elle annonce que le pays sortira de l’OTAN. D’autre part, elle souhaite renforcer la défense nationale en lui permettant de devenir autonome dans chaque domaine. Elle assure qu’elle augmentera le budget de la défense de 2 % du PIB dans un premier temps. Augmentation des effectifs, second porte-avions, dissuasion nucléaire et rétablissement du service militaire figurent parmi les mesures du programme de la candidate. Marine Le Pen propose aussi de renforcer les liens avec les peuples du monde qui partagent la langue française et de mener une politique de codéveloppement avec les pays d’Afrique.

Rechercher les résultats de votre ville

L’ancien candidat de la droite à l’élection présidentielle aurait l’intention de revenir sur l’affaire qui a entaché sa campagne. Celui qui se rêvait à...

Brigitte Macron : une surprise de taille à l'Élysée

Alors que Brigitte Macron est en pleine installation dans son bureau de l'Élysée, son directeur de cabinet croule sous les courriers à son...

Souvent critiquée et moquée, Brigitte Macron fait beaucoup réagir. Un phénomène qui ne serait pas étranger à sa différence d’âge avec son mari....