Revue du web
Francois Fillon, candidat à la primaire de la droite à Paris, le 25 novembre 2016
Avec AFP : Une
"Rien n'est acquis: François Fillon a mobilisé ses partisans et s'est gardé de tout triomphalisme vendredi soir lors de son dernier meeting à Paris, à deux jours du second tour de la primaire de la droite dont il est le grand favori.
Publicité