Vidéos Argent/Bourse
Facebook a récemment été accusé de promouvoir des contenus pro-démocrates. Le réseau social s'est fendu d'un communiqué lundi soir pour démentir les accusations portées à l'encontre de sa rubrique "Trending Topics" ou Sujets populaires. Il assure qu'il n'y a pas de biais politiques anti-Trump sur ce module, qui existe seulement aux Etats-Unis. La firme de Mark Zuckerberg a tenu à prouver sa bonne foi et sa neutralité, à l'approche des élections présidentielles américaines. - Avec: Jean-Bernard Cadier, correspondant BFM Business à New York. - Tech & Co, du mardi 24 mai 2016, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.
Publicité